Comité des régions : délégués et représentants

Le Comité des régions de l’UNEQ veille à défendre particulièrement les droits socioéconomiques des écrivaines et des écrivains habitant et œuvrant sur le territoire québécois, assure un contact entre les écrivaines et les écrivains en région et l’UNEQ, encourage les échanges et les liens entre les territoires représentés tout en soutenant une promotion de la littérature créée par les écrivaines et les écrivains québécois en région. (Dernière mise à jour : 11 février 2019)

 

 

Territoire 1 : Nord-Est du Québec

Représentant et délégué Lac-Saint-Jean/Nord-du-Québec : Charles Sagalane
« Je suis natif de Saint-Gédéon au Lac-Saint-Jean. Après avoir fait mes études à Québec et enseigné la littérature à Gatineau, je suis revenu dans mon village natal en 2006 pour y démarrer la Microbrasserie du Lac-Saint-Jean et lancer ma carrière d’écrivain. En 2011 et 2012, j’ai été représentant Saguenay—Lac-Saint-Jean/Côte-Nord du Comité Trans-Québec de l’UNEQ — comme on l’appelait à l’époque. J’ai aussi été membre du conseil d’administration et trésorier de l’Association professionnelle des Écrivains de la Sagamie (APES) dans les années 2010 et 2011. Je mène des ateliers d’écriture et des animations littéraires, crée des projets artistiques dans la communauté, visite les classes du primaire jusqu’au niveau universitaire. Je participe à des jurys régionaux autant que nationaux. C’est dire que mes activités professionnelles m’offrent un portrait assez vaste de la littérature dans notre région et au Québec — son lien avec les institutions, les écoles, les entreprises culturelles, les médias et le grand public. »

>>>>Pour contacter Charles Sagalane, cliquez ici

Délégué Côte-Nord : à confirmer

Délégué du Saguenay : à confirmer
 

Territoire 2 : Est du Québec

Représentante et déléguée Chaudière-Appalaches : Valérie Harvey
« Je suis native de La Malbaie, dans Charlevoix, région que j’ai quittée pour aller à l’université (littérature et communication). Après mes études, je suis partie au Japon, vivant quelques temps à Kyoto, pour apprendre la langue. Depuis mon retour au Québec, j’habite Lévis. Au milieu de ma vie familiale, j’écris des fictions, des récits, un blogue, des chroniques ; je donne des conférences sur le Japon et l’Islande dans les bibliothèques et les écoles ; j’enseigne le japonais ; je fais de la recherche sur les pays nordiques, une seconde passion après le Japon… Et je termine bientôt un doctorat en sociologie sur les pères québécois et l’influence des congés parentaux. Au plaisir de vous rencontrer ! »

>>>>Pour contacter Valérie Harvey, cliquez ici

Déléguée Bas-Saint-Laurent : Stéphanie Pelletier
« J’ai grandi au Bas-Saint-Laurent, mais je suis allée faire quelques escapades à Saint-Hyacinthe et Montréal pour mieux revenir. J’ai étudié en interprétation théâtrale à Saint-Hyacinthe et en littérature à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Je suis directrice artistique de L’ExiL, un organisme qui se spécialise dans la création et la production de spectacles littéraires. J’ai travaillé pour le Salon du livre de Rimouski, l’Université d’été en lettres et création littéraire, le cégep de Rimouski, et j’ai joué à de nombreuses reprises sur les planches du Théâtre du Bic. Je veux contribuer à dynamiser mon territoire, je veux faciliter la rétention des artistes dans notre région. J’ai initié et continuerai d’initier de nombreux projets dont l’enjeu principal est la fierté régionale et le sentiment d’appartenance. J’ai beaucoup de contacts dans les domaines culturels et littéraires de ma région et je serai heureuse de les mettre à profit en tant que déléguée du Bas-Saint-Laurent. »

>>>>Pour contacter Stéphanie Pelletier, cliquez ici

Délégué Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine : Gérald Tremblay

Gérald Tremblay : « Que ce soit à travers le travail en société à titre d’agent de projets communautaires ou lecteur de contes dans les écoles, professeur de création littéraire pour enfants et aînés, mes romans et ma poésie traitent du territoire gaspésien, de ses habitants et de son histoire. J’ai obtenu une maîtrise en création littéraire à l’UQAR. Actuellement membre du Regroupement des écrivains du fleuve, j’ai été président du Regroupement des écrivains de la Gaspésie. Mes principaux ouvrages sont La maison morte (prix des associés chez Éditeq, 1992), Conte du Petit Bossu (2003), Les naufragés de la Chasse-galerie (2005), Ekkian, le bossu des collines Chic-Chocs (prix Bertrand B. Leblanc, 2015), et récemment L’enfant-salamandre (2017). J’agirai en synergie entre la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent, question de passion pour une littérature qui se veut universelle et vivante, fière de son milieu d’origine. Pour ce faire, nous serons donc deux délégués, David Lonergan et moi. »

>>>>Pour contacter Gérald Tremblay, cliquez ici

 

Territoire 3 : Centre-du-Québec

Représentante, déléguée Québec/Charlevoix : Erika Soucy
« Je suis active sur la scène littéraire québécoise depuis 2007. J’avais 19 ans lorsque j’ai commencé à me commettre comme poète via des festivals en marge comme L’Off-Festival de poésie de Trois-Rivières (que j’ai fondé) et L’Off-FIL. J’ai trois recueils de poésie à mon actif ainsi qu’un roman, Les murailles (VLB Éditeur), qui a remporté le Prix de la Bibliothèque et du Salon du livre de Québec 2017. J’ai travaillé pendant cinq ans à L’Institut Canadien de Québec, dont un an à la Maison de la littérature, en tant qu’adjointe à la programmation. J’ai collaboré, en tant qu’écrivaine et travailleuse culturelle, avec les producteurs et les diffuseurs en littérature les plus importants de la Capitale : L’Institut Canadien, Productions Rhizome, Le Bureau des affaires poétiques, Le festival de la bande dessinée francophone de Québec et Le festival du Jamais lu. J’ai à cœur le dynamisme littéraire de ma région et j’estime être bien au fait de son état, de ses besoins. »

>>>>Pour contacter Erika Soucy, cliquez ici

Déléguée Centre-du-Québec : à confirmer

Déléguée Mauricie : à confirmer
 

Territoire 4 : Centre-Sud du Québec

Représentante et déléguée Estrie : Anne Brigitte Renaud
« Auteure de nouvelles et de récits publiés dans différentes revues littéraires et florilèges, j’ai notamment codirigé La montagne à portée de voix (XYZ) et Memphrémagog (GID). Pour la Ville de Magog, j’ai réalisé trois circuits patrimoniaux, deux documentaires et des panneaux d’interprétation à saveur historique. J’ai cofondé avec Michèle Plomer les éditions Chauve-souris, qui publie des romans pour les jeunes de dix ans et plus. Mon implication pour la cause littéraire estrienne s’est déclinée au cours des années et des mandats. Je suis membre de l’Association des auteures et auteurs de l’Estrie (AAAE), où j’ai siégé quelques années comme secrétaire au c.a., membre du Conseil de la culture de l’Estrie (CCE), où j’ai présidé le secteur Lettres, livres et oralité, membre du Salon du livre de l’Estrie, où je préside le c.a. depuis 2015 et déléguée du comité des régions depuis sept années. Ce dernier rôle, je le prends à cœur notamment en restant proche de l’AAAE. C’est généralement par ce canal que me viennent les questions et les doléances des écrivaines et des écrivains de l’Estrie. »

>>>>Pour contacter Anne Brigitte Renaud, cliquez ici

Délégué Montérégie : Anne-Marie Aubin
« Je suis née en Montérégie, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Mon arrière-grand-père contait dans les veillées, mon grand-père contait dans les tramways et mon père contait à la maisonnée. La parole conteuse m’habite depuis toujours, j’écris et raconte depuis que j’ai publié mon premier conte en 1984. Après des études en littérature à l’université, j’ai enseigné au niveau collégial et universitaire. Je me passionne pour la littérature féminine, le conte et la littérature jeunesse. J’anime la lecture et l’écriture depuis plus de 30 ans. Représentante de la Montérégie au Comité Trans-Québec de l’UNEQ de 1999 à 2016, j’y reviens cette année. Je suis membre de l’Association des auteurs de la Montérégie depuis sa création. J’accorde une place privilégiée aux auteurs de la région dans ma chronique livres au journal Mobiles. »

>>>>Pour contacter Anne-Marie Aubin, cliquez ici

Délégué Lanaudière : à confirmer

 

Territoire 5 : Nord-Ouest du Québec

Déléguée Abitibi-Témiscamingue : Sonia Cotten
Sonia Cotten, originaire de l’Abitibi-Témiscamingue, est coordonnatrice de projets en médiation culturelle. Elle a publié quatre recueils chez Poètes de brousse, deux recueils pour enfants et monté deux spectacles de poésie. Sa poésie-performance l’a amené aux quatre coins de la francophonie. Elle siège au Comité des régions, entre autres parce que même s’il y a de nombreux auteurs qui vivent en Abitibi-Témiscamingue (avec près de 50 publications annuellement), il n’y a pas d’association d’auteurs. Ce comité lui permet donc d’échanger avec d’autres auteurs et délégués, de savoir ce qui se fait ailleurs et d’être au cœur des discussions et actions dans son domaine.

>>>>Pour contacter Sonia Cotten, cliquez ici

Délégué Outaouais : Michel Côté
Poète et artiste visuel, Michel Côté a publié ses recueils et ses livres d’artiste aux Éditions Triptyque, aux Éditions Roselin, à l’URDLA (France) et aux Éditions du Noroît. Il a été finaliste au Concours national du livre d’artiste du Canada (Blanc/Noir et Blanc), lauréat à l’Alcuin Citation Awards, Vancouver (À force de silence), finaliste aux prix Odyssée (Au commencement la lumière), lauréat du Prix Loto-Québec (L’Autre Chine), du prix poésie du journal Le Droit (L’intranquille gravité), du prix Jacques-Poirier (Le dernier tableau rouge). Il a reçu une mention spéciale du journal Le Droit et une mention d’excellence de la Société des écrivains francophones d’Amérique (Depuis, tout a grandi, conjointement avec Céline De Guise). Sur ses motivations à s’impliquer dans le comité des régions, il nous dit : « J’habite les Collines de la Gatineau depuis 10 ans. Par choix. Vivant en Outaouais j’ai appris à connaître une réalité si différente des grands centres. Un intérêt nouveau a pris jours pour les régions limitrophes. L’Abitibi et les Hautes Laurentides. Les moyens limités d’aide à la création et à la production du livre nous place rapidement dans une nécessité d’échange et de collaboration. »

>>>>Pour contacter Michel Côté, cliquez ici

Représentant(e), délégué(e) Laurentides/Laval : à confirmer
 

Territoire 6 : Hors Québec

Délégué Hors Québec : Pierre-Luc Landry
Pierre-Luc Landry est professeur au Département d’études françaises du Collège militaire royal du Canada (Kingston, Ontario). Il a été chercheur postdoctoral à la Faculté des arts de l’Université d’Ottawa et détient un doctorat en études littéraires. Son premier roman, L’équation du temps (Druide, 2013), a été finaliste au Prix des lecteurs de Radio-Canada et a fait partie de la présélection du Prix France-Québec en 2014. Les corps extraterrestres, son deuxième roman, est aussi paru chez Druide à l’automne 2015 et a remporté le Prix du livre d’Ottawa en 2016. Pierre-Luc Landry est également éditeur à La Mèche, le laboratoire de création du Groupe d’édition la courte échelle, à Montréal. Il habite en Ontario depuis sept ans maintenant, et participe activement à la scène littéraire et culturelle francophone de l’est ontarien depuis autant d’années.

>>>>Pour contacter Pierre-Luc Landry, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>