L’UNIQUE

L’Unique est un outil de liaison de l’UNEQ : nouvelles sur les activités et les dossiers de l’heure à l’Union, sur les enjeux politiques, économiques, juridiques, régionaux, etc., et autres questions d’actualité pour les écrivains.

 

Suzanne Aubry

Il y a parfois des rencontres marquantes, qui nous donnent des ailes pour continuer à défendre les droits des autrices et des auteurs, à une époque qui n’est pas toujours tendre envers les artistes. Le 30 août dernier, à la Maison des écrivains de l’UNEQ, j’ai eu le plaisir de faire la connaissance de Samantha Bailly, la présidente de la Ligue des auteurs professionnels. La Ligue a vu le jour en France en septembre 2018 et regroupe des auteurs de tous les horizons ainsi que d’autres associations d’auteurs. Née dans la foulée des États généraux de la bande dessinée et de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, cette association toute neuve compte déjà plus de 1 400 membres.

Samantha et moi avons parlé à bâtons rompus des missions de nos deux associations et de la situation des écrivaines et des écrivains en France et au Québec. Les combats de la Ligue des auteurs professionnels ressemblent en tous points aux nôtres : sauvegarder le métier d’écrivain et améliorer les conditions de création de tous les auteurs, renforcer le droit d’auteur, négocier une entente-cadre avec les éditeurs, obtenir une reddition de compte claire et transparente, des rémunérations équitables pour les prestations des écrivains dans les salons du livre, bibliothèques et librairies, et j’en passe...

Suzanne Aubry

En avril dernier, tout le milieu des artistes et des créateurs s’est mobilisé autour d’une campagne de sensibilisation assortie d’un manifeste, Une vie sans art, vraiment ?, pour réclamer une loi canadienne sur le droit d’auteur plus équitable. Je suis fière d’annoncer que plus de 40 % des membres de l’UNEQ ont signé ce manifeste. Il n’est d’ailleurs pas trop tard pour y apposer votre signature.

UNEQ

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), qui célèbre son 25e anniversaire cette année, a développé un impressionnant réseau de résidences d'écriture à l'international. Les concours et résidences soutenus par le CALQ ont donné un coup de pouce à la carrière de plusieurs écrivains tout en favorisant les échanges culturels. C'est cette complicité professionnelle qui unit aujourd'hui l'écrivaine québécoise Joanne Rochette et le traducteur colombien Alexánder Martínez.

Suzanne Aubry

Vous avez reçu récemment plusieurs appels à signer un manifeste dans le cadre de la campagne Une vie sans art, vraiment ? mise sur pied par les seize associations professionnelles et les sociétés de gestion collective regroupées sous la coalition DAMIC (Droit d’auteur-Multimédia-Internet-Copyright).

UNEQ

Le 12 juin 2018, le gouvernement libéral dirigé par Philippe Couillard a présenté une nouvelle politique culturelle. Parmi les faits saillants, le gouvernement a prévu une révision des deux lois sur le statut de l’artiste adoptées par l'Assemblée nationale à la fin des années 1980. Pour l'UNEQ et tous les écrivains québécois, les enjeux sont cruciaux. Explications.

Suzanne Aubry

Chaque année, vous recevez un avis de renouvellement de votre cotisation comme membre de l’UNEQ. Et chaque année, vous vous demandez pourquoi vous continueriez à être membre de votre Union. Cette question est légitime. Et je tenterai d’y apporter quelques réponses.