Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Table ronde : entre immersion et distance, comment raconter un monde ?

5 Mai. @ 11 h 00 - 12 h 30

Certains romanciers écrivent en se plongeant dans la réalité de leur sujet. D’autres privilégient le recul, l’observation, l’intuition. Comment écrire au plus juste ? Deux primo-romanciers et deux auteurs chevronnés commentent leur manière d’appréhender le réel par le biais du roman.

Au Festival littéraire international Métropolis bleu, le 5 mai 2019, les primo-romanciers plébiscités par les clubs des Rendez-vous du premier roman, Meryem Alaoui et Olivier Sylvestre, en discutent avec deux écrivains chevronnés, Sophie Divry et Deni Ellis Béchard.

Animation : Marie-Andrée Lamontagne.


Photo : Francesca Mantovani

Meryem Alaoui est née et a grandi à Casablanca. Elle vit aujourd’hui à New York. La vérité sort de la bouche du cheval (Gallimard, primo-romancière coup de cœur de la sélection française) est son premier roman.

Meryem Alaoui nous offre une peinture haute en couleur de la vie quotidienne dans un Maroc populaire où chacun fait face aux difficultés à force de vitalité et de débrouillardise.


Photo : Julie Artacho

Deni Ellis Béchard est romancier, journaliste indépendant et photographe. Il a grandi entre le Canada et les États-Unis et a voyagé dans une soixantaine de pays. Chez Alto, est notamment l’auteur de Vandal Love ou Perdus en Amérique (2007, Prix du Commonwealth du premier roman), Remèdes pour la faim (2013) et Dans l’oeil du soleil (2016), qui a figuré sur la liste préliminaire du Prix des libraires du Québec en 2017.


Photo : Louise Oligny

Sophie Divry est née en 1979 à Montpellier et vit actuellement à Lyon. Son premier roman, La Cote 400 (Les Allusifs, 2010) a été traduit en cinq langues. Chez Notabilia, elle publie Journal d’un recommencement en 2013, puis La Condition pavillonnaire en 2014, qui reçoit la mention spéciale du Prix Wepler. Ce roman sera suivi de Quand le diable sortit de la salle de bain (2015) et d’un essai, Rouvrir le roman (2017). Trois fois la fin du monde est son cinquième roman. Sophie Divry est également chroniqueuse à l’émission Des papous dans la tête de France Culture.


Photo : Patrick Palmer

Olivier Sylvestre est né à Laval en 1982. Il est détenteur d’un baccalauréat en criminologie et d’un diplôme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada. Auteur et traducteur, sa première pièce, La beauté du monde, a gagné le prix Gratien-Gélinas et a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général. Il œuvre comme intervenant en dépendance à Montréal depuis 2006. En 2015, il a fondé la compagnie Le Dôme — créations théâtrales avec l’auteure Nathalie Boisvert et le metteur en scène Frédéric Sasseville-Painchaud. Il est le lauréat québécois du Prix des rendez-vous du premier roman — Lectures plurielles pour Noms fictifs.


Pour en savoir plus sur les Rendez-vous du premier roman, cliquez ici.

Les lauréats du Prix des Rendez-vous du premier roman — Lectures plurielles ont été dévoilés le 29 mars dernier au Salon du livre de Trois-Rivières — cliquez ici.

En partenariat avec le Festival littéraire international Metropolis bleu, le Festival du premier roman de Chambéry et l’association Lectures plurielles en France.

Détails

Date :
5 Mai.
Heure :
11 h 00 - 12 h 30
Catégories d’Évènement:
,

Organisateurs

Union des écrivaines et des écrivains québécois
Festival littéraire international Metropolis bleu

Lieu

Maison des écrivains
3492, avenue Laval
Montréal, Québec H2X 3C8 Canada
+ Google Map