Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Karoline Georges présente The Cook, the Thief, His Wife and Her Lover de Peter Greenaway

10 Jan. 2015 @ 21 h 00 - 23 h 00

‘Nous avons en commun une démarche artistique multidisciplinaire, un goût pour le dispositif spectaculaire, pour la composition formelle; une manière d’exprimer la rage par l’illustration de l’obscène, quitte à provoquer le malaise. Un désir d’élévation, de transcendance, aussi. À la croisée de plusieurs disciplines artistiques, notamment le théâtre, la peinture et la musique, le film The cook, the thief, his wife and her lover de Peter Greenaway se pose en œuvre radicale et par le ton et par la forme, et par son propos, mettant en lumière la cruauté, la bestialité et la réponse vicieuse qu’elles suscitent. Mon livre Variations endogènes s’inscrit dans une dynamique similaire. Composé de tableaux qui empruntent à la fois au théâtre et à la nouvelle, j’y mets en scène des relations perverses, violentes, au sein de huis clos qu’on tente de briser mais dont on ne s’échappe pas. Et tandis que le monstre abuse de sa victime, celle-ci révèle un visage bien plus effrayant encore.’

– Karoline Georges

 

Karoline Georges

kgeorges-photo-yannick-forestArtiste interdisciplinaire, Karoline Georges a d’abord étudié le cinéma et la vidéo à l’Université du Québec à Chicoutimi avant de compléter un baccalauréat en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal.

Elle est récipiendaire du Prix d’excellence de la Famille des Arts et du département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal ainsi que du Prix Relève du Conseil Montérégien de la Culture et des Communications. Par le biais d’une démarche transfictionnelle s’exprimant par l’image, le mot et le son, sur support multi-média ou sur scène, elle a participé à de nombreuses manifestations artistiques et littéraires: L’art au féminin; Orange, l’événement d’art actuel; Les Entretiens Jacques Cartier (Lyon) ; le Marché francophone de la Poésie de Montréal; Manifestation Internationale d’art de Québec; Festival Voix d’Amériques; Festival International de la littérature. Elle scénarise des courts métrages et collabore à plusieurs revues littéraires et artistiques: Virages (Toronto); Zinc; XYZ, la revue de la nouvelle; Estuaire; Vie des arts.

Un premier roman, La Mue de l’hermaphrodite, est d’abord publié chez Leméac en 2001, puis fait l’objet d’une nouvelle publication en France, aux éditions ère, en 2008. Son premier ouvrage pour la jeunesse L’itinérante qui venait du Nord (Leméac, 2003) se mérite un sceau d’argent des Prix du livre M. Christie. Elle publie ensuite une fiction accompagnée de chapitres sonores flottants,Ataraxie (L’Effet pourpre, 2004) et un livret de performance accompagné de poésie électrosonore, (l’individualiste) (Maelström / Bruxelles, 2006). On retrouve également ses textes au sein de publications collectives : Orange, (Expression, Centre d’exposition de St-Hyacinthe, 2005); Table des matières (Quartanier, 2007); Hoax (éditions ère, 2008). En 2012, le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour la région de la Montérégie lui a été décerné afin de reconnaître et saluer la qualité artistique de cette écrivaine, dont le travail de recherche et d’exploration contribue à l’ouverture de la littérature et à son renouvellement; son action citoyenne, en tant qu’artiste, qui est d’égale portée à son exploration artistique; l’efficacité de son écriture qui crée de nouvelles règles du jeu, dans le fond et dans la forme; son audace, son effervescence et son rayonnement qui déborde de la Montérégie, bien que cette artiste soit bien ancrée dans celle-ci.
Elle a été finaliste au Prix des libraires, en 2012, avec son roman Sous-Béton.
_____________________
Source : Site Internet L’infocentre littéraire des écrivains québécois – L’Île
Photo : Yannick Forest

Le roman

Variations endogènes, Québec, Éditions Alto, 2014

Résumé de l’éditeur

Ils sont nombreux. Parmi eux, l’une attend sa naissance, l’autre est à l’apogée de son existence. Il y a quelques fous, des amants, un milliardaire, des enfants livrés à eux-mêmes. Ils sont animés par des intentions cruelles, sadiques, morbides ou masochistes. Ils tendent des pièges, mettent en scène leurs fantasmes, s’épuisent à poursuivre un idéal illusoire. Ils sont isolés. Ils s’apprêtent à mourir ou à commettre l’irréparable. Ils sont peut-être déjà morts.

Le film
The Cook, the Thief, His Wife and Her Lover
Réalisation : Peter Greenaway [France et Royaume-Uni., 1989, 124 min,] avec Helen Mirren, Michael Gambon, Richard Bohringer, Tim Roth et Alan Howard

L’histoire du « voleur », Albert Spica, grossier et violent prétendu gourmet, de « sa femme », Georgina, une soumise qui tente d’échapper à son grandiloquent mari, « le cuisinier », ami de cette dernière et craignant ardemment M. Spica, et enfin Michael, « l’amant » de Georgina, libraire. Chronique de la vie peu ordinaire de ce petit monde et escalade vers une conclusion forcément stupéfiante, tant dans l’image que dans la tension narrative…

Détails

Date:
10 Jan. 2015
Heure :
21 h 00 - 23 h 00
Catégorie d’évènement: