Actualités

19 mai 2019

Chaque semaine, l’UNEQ effectue une revue de presse de l’actualité littéraire québécoise, sous le prisme de son mandat : promotion et diffusion de la littérature québécoise, défense des intérêts socio-économiques des écrivains. Archives, bibliothèques Bourses, concours, prix littéraires, résidences d’écriture Promotion de la littérature Salons et festivals du livre «Succès pour la deuxième édition du Salon […]

+
16 mai 2019

Le Comité permanent du patrimoine canadien de la Chambre des communes a rendu public le 15 mai son rapport sur les modèles de rémunération pour les artistes et les créateurs, dans le cadre de l’examen quinquennal de la Loi sur le droit d’auteur.

+
15 mai 2019

L’Association des professionnels des arts de la scène québécois (APASQ), l’Association québécoise des autrices et auteurs dramatiques (AQAD), la Société des auteurs de radio, de télévision et de cinéma (SARTEC), la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ) et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), cinq associations d’artistes nationales, sont à la recherche d’un(e) coordonnateur(trice) au développement professionnel.

+
12 mai 2019

Chaque semaine, l’UNEQ effectue une revue de presse de l’actualité littéraire québécoise, sous le prisme de son mandat : promotion et diffusion de la littérature québécoise, défense des intérêts socio-économiques des écrivains.

+
6 mai 2019

Chaque semaine, l’UNEQ effectue une revue de presse de l’actualité littéraire québécoise, sous le prisme de son mandat : promotion et diffusion de la littérature québécoise, défense des intérêts socio-économiques des écrivains.

+
1 mai 2019

Chaque semaine, l’UNEQ effectue une revue de presse de l’actualité littéraire québécoise, sous le prisme de son mandat : promotion et diffusion de la littérature québécoise, défense des intérêts socio-économiques des écrivains.

+

L’Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ) et l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) ont récemment recruté, conjointement, une agente de développement culturel numérique, Astrid Hédou.

+
25 avril 2019

Vous avez reçu récemment plusieurs appels à signer un manifeste dans le cadre de la campagne Une vie sans art, vraiment ? mise sur pied par les seize associations professionnelles et les sociétés de gestion collective regroupées sous la coalition DAMIC (Droit d’auteur-Multimédia-Internet-Copyright).

Il est très rare que plus de 200 000 artistes s’expriment d’une seule voix. Aujourd’hui, c’est pour réclamer une Loi sur le droit d’auteur qui soit plus équitable et qui leur permette d’avoir un gagne-pain décent pour leurs œuvres.

Ce manifeste a été qualifié avec justesse de « cri du cœur des créateurs » par les médias. J’irais plus loin. C’est un cri d’alarme et, dans le cas notamment des auteurs-compositeurs-interprètes dont les œuvres sont payées par le nombre de clics sur les plateformes comme Spotify — ce qui leur donne carrément des peanuts —, c’est un cri de désespoir. Car nous en sommes là. La Loi sur le droit d’auteur, qui devait par sa nature même protéger les créateurs, est truffée d’exceptions qui sont en réalité des trous béants permettant un pillage sans vergogne de nos œuvres. Ces œuvres pour lesquelles nous avons consacré notre temps, notre expérience, notre savoir-faire, notre talent. Notre vie.

+
23 avril 2019

C’est à l’occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur et dans le cadre de la révision en cours de la loi canadienne sur le droit d’auteur que 16 organisations représentant plus de 200 000 artistes et créateurs s’unissent pour lancer la campagne Une vie sans art, vraiment ? Cette initiative commune vise à sensibiliser le grand public et les décideurs à travers le Canada à l’importance des droits d’auteur pour assurer la survie de l’art et une juste rémunération des créateurs.

+
20 avril 2019

Chaque semaine, l’UNEQ effectue une revue de presse de l’actualité littéraire québécoise, sous le prisme de son mandat : promotion et diffusion de la littérature québécoise, défense des intérêts socio-économiques des écrivains.

+
12 avril 2019

Les associations professionnelles de la chaîne québécoise du livre ont, d’un commun accord, mis sur pied une nouvelle table de concertation interprofessionnelle qui leur permettra d’échanger et de prendre position sur différents enjeux qui touchent le milieu du livre.

+
11 avril 2019

Après avoir lu et débattu pendant six mois, les lecteurs des Rendez-vous du premier roman ont élu leurs favoris ! Du 1er au 5 mai 2019, ces quatre écrivaines et écrivain rencontreront le public à Québec, Shawinigan, Montréal et Sherbrooke. Les lecteurs des Rendez-vous du premier roman les ont aimés, pourquoi pas vous ?

+
8 avril 2019

Chaque semaine, l’UNEQ effectue une revue de presse de l’actualité littéraire québécoise, sous le prisme de son mandat: promotion et diffusion de la littérature québécoise, défense des intérêts socio-économiques des écrivains.

+
4 avril 2019

Le 12 juin 2018, le gouvernement libéral dirigé par Philippe Couillard a présenté une nouvelle politique culturelle. Parmi les faits saillants, le gouvernement a prévu une révision des deux lois sur le statut de l’artiste adoptées par l’Assemblée nationale à la fin des années 1980. Pour l’UNEQ et tous les écrivains québécois, les enjeux sont cruciaux. Explications.

+
1 avril 2019

La plateforme Le Ph@re (phare.uneq.qc.ca), développée par l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), n’est plus en activité depuis le mois de mars 2019.

+
29 mars 2019

En direct du Salon du livre de Trois-Rivières, les lauréats du Prix des Rendez-vous du premier roman — Lectures plurielles ont été dévoilés. Plus de 200 lecteurs boulimiques regroupés en clubs dans plusieurs régions du Québec ont lu une sélection de premiers romans francophones, 10 publiés au Canada, 10 publiés en France. Après six mois de rencontres et de débats, les lecteurs ont élus leurs lauréats : l’auteur québécois Olivier Sylvestre pour Noms fictifs (Hamac) et l’autrice belge Adeline Dieudonné pour La Vraie Vie (L’Iconoclaste).

+
28 mars 2019

Chaque année, vous recevez un avis de renouvellement de votre cotisation comme membre de l’UNEQ. Et chaque année, vous vous demandez pourquoi vous continueriez à être membre de votre Union. Cette question est légitime. Et je tenterai d’y apporter quelques réponses.

+
27 mars 2019

Chaque semaine, l’UNEQ publie une revue de presse de l’actualité littéraire québécoise, sous le prisme de son mandat : promotion et diffusion de la littérature québécoise, défense des intérêts socio-économiques des écrivains.

+
20 mars 2019

À la suite de l’arrestation de l’écrivain Yvan Godbout et du directeur des Éditions AdA, Nycolas Doucet, accusés de production et de distribution de pornographie juvénile pour un passage du roman Hansel et Gretel (2017), l’UNEQ a été sollicitée par des médias.

+
16 mars 2019

Chaque semaine, l’UNEQ publie une revue de presse de l’actualité littéraire québécoise, sous le prisme de son mandat: promotion et diffusion de la littérature québécoise, défense des intérêts socio-économiques des écrivains.

+
12 mars 2019

L’organisme La poésie partout remporte la seconde édition de la bourse Poésie dans la cité, créée par le Conseil des arts de Montréal (CAM) et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

+
8 mars 2019

Un site web basé à Vancouver, Ebook.Bike, offre gratuitement et sans restriction des versions électroniques de milliers de livres, en flagrante violation du droit d’auteur. Depuis le début du mois de mars 2019, des associations et syndicats d’écrivains du monde entier se mobilisent contre ce piratage.

+
6 mars 2019

Vous accompagnez cette année la naissance d’un romancier ? Vous souhaitez lui offrir une visibilité nationale et internationale, lui donner la chance de rencontrer ses lecteurs ? Proposez son premier roman pour la sélection 2019-2020 des Rendez-vous du premier roman !

+

Vous aimez lire (beaucoup) ? Vous avez un esprit critique et aimez partager et confronter vos opinions ? Vous avez du nez pour déceler de nouveaux talents ? Nous recherchons de grands lecteurs bénévoles qui établiront une sélection des 10 premiers romans québécois les plus prometteurs parus ces derniers mois. Le comité sera supervisé par l’animatrice et écrivaine Claudia Larochelle.

+
1 mars 2019

Après 20 premiers romans, six mois de lecture et de débats, les lecteurs des Rendez-vous du premier roman ont élu leurs favoris.

+
20 février 2019

La nouvelle bourse Charles-Gagnon, créée en 2019 par la Fondation Lire pour réussir, est assortie d’un montant de 3 000 $.

+

Créée en 2012 par l’UNEQ, la bourse d’écriture Jean-Pierre-Guay — Caisse de la Culture sera accordée pour la septième année. La date limite pour le dépôt des candidatures est le 30 avril 2019.

+
15 février 2019

L’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et l’Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ) souhaitent recruter conjointement un(e) agent(e) de développement culturel numérique (ADN). Ce recrutement s’effectue dans le cadre du réseau provincial ADN mis en place par le ministère de la Culture et des Communications (MCC) dans le cadre du Plan culturel numérique du Québec (mesure 120).

+
13 février 2019

Pour la Nuit blanche à Montréal, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) invite le public à une rencontre audacieuse entre écrivains, essayistes et comédiens, la Ligue d’improvisation littéraire vous invente des futurs !

+

L’UNEQ a rejoint une coalition de 36 organisations nationales et internationales signataires d’un Appel aux lecteurs et aux bibliothécaires de la part des victimes du « prêt numérique contrôlé » (controlled digital lending, CDL).

+
5 février 2019

Chaque année, à la mi-février, le Programme du droit de prêt public dédommage les écrivains inscrits pour la perte de revenus attribuable à l’utilisation gratuite de leurs livres dans les bibliothèques publiques. Ce chèque annuel varie de 50 $ à 3 000 $ environ.

Cette année, le Programme indemnise pour la première fois les livres numériques et audio. Une bonne nouvelle à première vue, mais il y a un hic…

+
31 janvier 2019

Dans une lettre qui vous est parvenue mardi dernier, je joignais ma voix à celle de nos collègues de la Writers’ Union of Canada, de l’Authors Guild (États-Unis), de la Society of Authors (Royaume-Uni) et de l’International Authors Forum (à Londres, dont l’UNEQ est membre) qui dénoncent avec fermeté les pratiques d’Internet Archive et d’Open Library, deux plateformes qui mettent en ligne des œuvres d’écrivaines et d’écrivains protégées par le droit d’auteur en vue d’un prêt numérique gratuit, et ce, sans autorisation des créateurs.

+
29 janvier 2019

En novembre dernier, l’UNEQ a dénoncé le controlled digital lending (« prêt numérique contrôlé ») lors d’une audience à la Chambre des communes, dans le cadre de l’examen de la loi canadienne sur le droit d’auteur. Depuis le début de l’année 2019, des associations et syndicats professionnels d’écrivains du Canada anglais, des États-Unis et du Royaume-Uni se mobilisent pour combattre ce fléau. Aujourd’hui, nous invitons les écrivains québécois à manifester leur opposition au prêt numérique soi-disant « contrôlé ».

+
24 janvier 2019

La Fondation Lire pour réussir est heureuse d’annoncer qu’elle a reçu un don de 30 000 $ de la part de la Fondation Charles-Gagnon. Ce don a pour objectif de mettre sur pied un concours littéraire annuel qui sera couronné par la remise de la bourse Charles-Gagnon. L’organisation de ce concours sera confiée à l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) qui l’arrimera à sa bourse d’écriture Jean-Pierre Guay—Caisse de la Culture.

+
21 janvier 2019

La première Nuit de la lecture au Québec, qui s’est déroulée à la Maison des écrivains le 19 janvier dernier, a fait salle comble de 18 h à 23 h. Les cinq séances de lectures, gratuites et pour tous les publics, ont totalisé plus de 200 spectateurs.

+
14 janvier 2019

Organisée par la Fondation Lire pour réussir et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) dans le cadre de la Nuit de la lecture en France, la première Nuit de la lecture au Québec aura lieu à la Maison des écrivains le 19 janvier 2019.

+
11 janvier 2019

En septembre 2018, les Rendez-vous du premier roman ont ouvert un club de lecture au Centre de détention de Montréal (Bordeaux) : pendant deux heures toutes les deux ou trois semaines, l’écrivaine et ancienne lauréate du Festival du premier roman de Chambéry Marie-Christine Boyer a emprunté avec les détenus les chemins d’évasion que nous offre la lecture. Car entre les murs des prisons, les livres ne sont pas interdits.

+
20 décembre 2018

Montréal, 20 décembre 2018 — Pour contribuer à la vitalité de la poésie à Montréal, le Conseil des arts de Montréal (CAM) et l’Union des écrivaines et des écrivains du Québec (UNEQ) s’associent de nouveau pour soutenir, avec la bourse Poésie dans la cité, un projet artistique qui ancrera de manière originale la poésie sur […]

+
13 décembre 2018

Vivre de sa plume au Québec, comme dans le reste du Canada, est dorénavant réservé à aussi peu que 8 à 12 % des écrivains.

+
11 décembre 2018

L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) déplore vivement l’adoption de la loi 57 par le gouvernement de l’Ontario, loi qui transfère les fonctions du poste de commissaire aux services en français à l’ombudsman et qui repousse aux calendes grecques le financement de l’Université de l’Ontario français.

+
4 décembre 2018

Les membres de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) ont élu Suzanne Aubry à la présidence. Les résultats d’un scrutin électronique qui s’est déroulé du 2 au 15 novembre dernier ont été dévoilés lors de l’assemblée générale annuelle de l’UNEQ, qui a eu lieu à Montréal le 1er décembre.

+
28 novembre 2018

L’UNEQ est à la recherche d’un adjoint ou d’une adjointe administrative et comptable pour compléter son équipe. Relevant à la fois de la directrice de l’administration et des finances et de la directrice des services aux membres, la personne choisie intégrera une équipe dynamique et dévouée dans un environnement de travail favorable à l’épanouissement professionnel.

+
1 novembre 2018

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je suis une fanatique des listes. Je fais des listes pour tout : l’épicerie, bien sûr ; les tâches quotidiennes à accomplir (comme ranger les vêtements d’été, faire le rapport de taxes TPS-TVQ, pour ne citer que ces exemples), tâches qui finissent par se retrouver sur des listes successives à cause de ma tendance à la procrastination pour les choses qui m’ennuient.

+
23 octobre 2018

La Commission des lieux et monuments historiques du Canada et Parcs Canada ont installé aujourd’hui, devant la Maison des écrivains, une plaque commémorant le poète Émile Nelligan (1879-1941), figure marquante de la littérature québécoise.

+

Avec Livres comme l’air, les écrivains québécois ont l’occasion de témoigner de leur solidarité avec des écrivains persécutés à travers le monde. À ce jour, 107 des 172 écrivains soutenus par Livres comme l’air ont été libérés.

+
18 octobre 2018

Dix-huit jours après l’élection du gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ), l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) tient à féliciter Nathalie Roy pour sa nomination à la tête du ministère de la Culture et des Communications.

+
10 octobre 2018

Cet automne, Livres comme l’air aura lieu pour la première fois dans la capitale lors du festival littéraire Québec en toutes lettres. Les salons du livre de Trois-Rivières et de l’Estrie en sont à leur troisième édition. En 2017, le Salon du livre du Saguenay—Lac-Saint-Jean a aussi tenu une première édition. Plus que jamais, des écrivains de toutes les régions du Québec se mobilisent pour réclamer la libération d’écrivains emprisonnés ou persécutés à travers le monde.

+
1 octobre 2018

La poète et essayiste Marie-Paule Grimaldi ainsi que le romancier et traducteur David Homel ont remporté le 28 septembre dernier une bourse d’écriture, respectivement dans les bibliothèques de Frontenac (arrondissement Ville-Marie) et Saul-Bellow (arrondissement de Lachine), de la mi-octobre 2018 à la mi-avril 2019.

+
27 septembre 2018

Le projet poétique L’inventaire des faits en neuf lieux de Montréal, un après-midi d’été sera présenté au public le 20 octobre prochain. Les poètes Fortner Anderson et Geneviève Letarte, lauréats de la première bourse Poésie dans la cité, ont travaillé avec neuf citoyens issus de communautés diverses afin de créer un portrait poétique de Montréal.

+
17 septembre 2018

Lors de Livres Québec 2018, organisé lundi après-midi par les sept grandes associations professionnelles du milieu du livre, et animé par le journaliste Michel Désautels, les candidates de la Coalition Avenir Québec, du Parti québécois et de Québec solidaire se sont engagées à maintenir la politique culturelle adoptée en juin dernier par le gouvernement sortant.

+