Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Exposition : regarde-e-moi

1 Mar. 2018 @ 9 h 00 - 1 Juin. 2018 @ 17 h 00

Le projet regard-e-moi a mûri près d’un an avant de voir le jour. Frédérique Dubé, poète, et Mélissa Giguère, photographe, deux amies de longue date, ont lu et réfléchi sur la place de la femme vieillissante dans l’histoire de l’art. Elles ont constaté que l’iconographie de la femme âgée dans l’histoire de l’art occidental demeure marginale et réfère souvent à des symboles péjoratifs (maladie, folie, dépérissement du corps, mort).

Par ce projet alliant la photographie et la poésie, elles ont voulu mettant à l’avant-scène la féminité de la femme vieillissante, affirmer que la femme âgée doit être présente dans la sphère publique, dans l’iconographie, dans l’imaginaire collectif, dans les médias et à l’écran.

Frédérique Dubé et Mélissa Giguère ont approché trois femmes poètes ayant des démarches artistiques fortes et singulières : Joséphine Bacon, poète innue née en 1947, Louise Dupré, écrivaine québécoise née en 1949, et Violaine Forest, poète québécoise née en 1957. Une question leur a été posée : à votre âge, comment vivez-vous, ressentez-vous et exprimez-vous votre féminité ? C’est à partir de leurs réponses, de leurs réflexions et de leurs questionnements que l’exposition a pris forme.

regard-e-moi s’immisce ainsi dans l’intimité de ces trois écrivaines, chaque photographie mettant en évidence une caractéristique de leur féminité. Trois poèmes accompagnent ces photos, les écrivaines ayant été invitées à créer un texte sur la thématique. S’ajoute au mur un poème de Frédérique Dubé inspiré du projet et des rencontres avec les trois écrivaines.


Frédérique Dubé est née en 1980 à Baie-Comeau. Elle vit maintenant à Montréal. Elle a mis en scène quelques pièces de théâtre de son cru : Faut tu ? (2004), L’Effeuilleuse (2006), Projet Dômes (2010) et Volatile Saule (2012). 365 passants. Et 65 qui resteront, publié en 2012 par les éditions d’art Le Sabord, est son premier recueil de poésies. En 2018 sortira tite fille, son deuxième recueil, aux Éditions Fond’tonne.

Mélissa Giguère est passionnée de photographie depuis son plus jeune âge. Après avoir complété une maîtrise en environnement et travaillé dans ce domaine pendant une décennie, elle a complété en 2014 une formation en Commercial Photography au Collège Dawson. Depuis 2014, elle travaille à son compte comme photographe dans la grande région de Montréal.

Détails

Début :
1 Mar. 2018 @ 9 h 00
Fin :
1 Juin. 2018 @ 17 h 00
Catégories d’Évènement:
,

Organisateur

Frédérique Dubé et Mélissa Giguère

Lieu

Maison des écrivains
3492, avenue Laval
Montréal, Québec H2X 3C8 Canada
+ Google Map