Chaque année, l’UNEQ offre des ateliers de formation sur divers aspects du métier. S’adressant tant aux écrivaines et écrivains en cours de carrière qu’à celles et ceux de la relève, ces ateliers sont ouverts aux membres et aux non membres de l’UNEQ. Inscrivez-vous dès maintenant !

Des suggestions pour vos besoins en formation continue ? Écrivez à Geneviève Lauzon, directrice des relations professionnelles et services aux écrivains de l’UNEQ : g.lauzon@uneq.qc.ca.


Contenu d’une œuvre littéraire : que puis-je dire ou utiliser ?

L’atelier dresse un portrait général des implications et des obligations qui doivent être prises en compte lors de l’élaboration du contenu d’une œuvre littéraire, notamment en regard des droits de la personnalité, de la Loi sur le droit d’auteur et du Code criminel. Le formateur veillera à vulgariser les législations visées, à en établir la juste interprétation ainsi qu’à en expliquer les implications et les applications. Lors de la formation, les participantes et participants auront l’occasion de :

  • connaître les législations en vigueur quant au contenu d’une œuvre littéraire, soit la Loi sur le droit d’auteur, les droits de la personnalité, le Code criminel ;
  • comprendre les implications et les risques liés aux droits de la personnalité dans une œuvre littéraire ;
  • comprendre les règles d’utilisation d’autres textes et d’autres œuvres dans une œuvre littéraire ;
  • comprendre les applications du Code criminel dans une œuvre littéraire ;
  • savoir quelles sont les démarches à effectuer pour prévenir les poursuites liées aux droits de la personnalité ou aux droits d’auteur ;
  • savoir comment adapter le contenu de son œuvre pour ne pas contrevenir aux articles du Code criminel.

Formateur : Olivier Leblanc. Olivier Leblanc a étudié le droit à l’Université de Sherbrooke avant de pratiquer au sein du cabinet Pringle Avocats, en droit matrimonial, puis de se spécialiser en droit du divertissement, notamment à titre d’avocat et agent d’artistes à l’Agence Olivier Corbeil. Il a aussi été président du conseil d’administration de l’AGED Sherbrooke en 2015 et 2016. Ses connaissances juridiques, jumelées à ses compétences d’agent d’artiste et ses expériences académiques l’ont amené, en 2018 et 2019, à travailler avec l’UNEQ à titre de conseiller juridique sur divers dossiers et cas particuliers.

En visioconférence Zoom
En vous inscrivant à cette formation, vous vous engagez à suivre les deux volets.
Date et durée : samedi 16 octobre de 9 h à 12 h et dimanche 17 octobre de 9 h à 12 h
Nombre de places disponibles : 12
Coût : 30 $
Inscription : cliquez ici

Développer sa littératie numérique

Série de formations offerte en quatre rencontres de deux heures chacune, articulées autour de quatre des grands thèmes liés au numérique : la découvrabilité, les réseaux sociaux, les outils de rédaction et de gestion et les plateformes de formations ou de perfectionnement en ligne. Ces quatre séances permettront aux participantes et participants de développer une meilleure littératie numérique, plus particulièrement de :

  • connaître les règles de base du référencement sur le Web ;
  • saisir l’importance des métadonnées ;
  • déterminer les meilleurs outils pour se promouvoir, en regard de ses spécificités (réseaux sociaux, sites web, blogues, etc.) ;
  • coordonner, gérer et maximiser l’impact des interventions sur les réseaux sociaux ;
  • découvrir ou redécouvrir certains logiciels pratiques pour gérer sa carrière et adapter sa création (suite Office, logiciels de révision linguistique, outils de partage, etc.) ;
  • mieux connaître les outils d’enregistrement infonuagiques, avec un environnement sécuritaire et des possibilités de partage et de co-création ;
  • repérer les offres de formations en ligne qui concernent la pratique du métier d’écrivain ;
  • se familiariser avec les différents outils de formations, synchrones ou asynchrones, en ligne.

Formateur : Clément Laberge — Volet « découvrabilité ». Clément Laberge s’est très tôt passionné pour les défis liés à l’éducation et à l’édition numérique. Ayant participé à la création de deux entreprises (Septembre Média et Opossum), il a également travaillé comme directeur des développements numériques pour le Groupe Éditis à Paris, et a coordonné le déploiement du principal entrepôt de livres numériques au Québec de même que d’autres infrastructures similaires en France et en Italie. Il a été vice-président principal et actionnaire de De Marque, une entreprise de Québec qui s’est démarquée comme un des principaux acteurs sur la scène internationale dans le domaine de la distribution de livres numériques.

Formatrice : Marika Laforest — Volet « réseaux sociaux ». Marika Laforest navigue depuis près de 20 ans dans l’univers du numérique, du web et des médias sociaux. Elle a œuvré dans plusieurs sphères du numérique dans les secteurs industriel, du commerce de détail, de la construction, des technologies, de l’éducation, du tourisme, de la télé et de la culture. Sur Facebook, elle a fondé et co-administre les communautés Les arts, la culture et le numérique (2 000 membres) ainsi que le groupe Gestionnaires de communauté du Québec (1 500 membres). Elle a également tenu pendant deux ans un blogue sur les médias sociaux dans le journal Métro. Elle est fascinée par le comportement humain sur et avec les médias numériques.

Formatrice : Astrid Hédou – Volet « outils de rédaction et de gestion de documents ». Chargée de projet en communication et médias sociaux au CSMO-ÉSAC, Astrid Hédou est diplômée en marketing d’affaire et d’un DESS en communication marketing à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) avec une spécialité en numérique. Elle d’abord évolué dans l’industrie du divertissement : arts numériques, jeux vidéo et éducation. Elle a occupé des postes de chargée de marketing et chargée de projets, notamment en France et à Montréal, en agence de communication.

Pour le volet « formations en ligne », des représentants de l’UNEQ, de La Machinerie et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

En visioconférence Zoom
En vous inscrivant à cette formation, vous vous engagez à suivre les quatre volets.

  • Découvrabilité  : mercredi 20 octobre de 13 h à 15 h
  • Réseaux sociaux : jeudi 21 octobre de 13 h à 15 h (à la suite de ce volet « Réseaux sociaux », les participants pourront bénéficier d’une consultation individuelle de 30 minutes avec les formateurs)
  • Outils de gestion et de rédaction : mercredi 27 octobre de 13 h à 15 h
  • Formations et perfectionnement en ligne : jeudi 28 octobre de 13 h à 15 h

Nombre de places disponibles : 12
Coût : 30 $
Inscription : cliquez ici


L’adaptation scénaristique d’une œuvre littéraire

Cette formation offerte en partenariat avec la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) aborde deux aspects de l’adaptation scénaristique d’une œuvre littéraire, les aspects créatifs et les éléments juridiques. Au cours de cette formation, les participantes et participants pourront :

  • comprendre les droits et les législations qui sont en jeu lors de ces exploitations ;
  • définir les rôles lors d’une adaptation audiovisuelle d’œuvre littéraire ;
  • reconnaître et comprendre l’implication des différents intervenants (édition, production, réalisation, etc.) ;
  • prévoir les modalités pour échanger et participer efficacement, en collaboration avec les intervenantes et intervenants des secteurs concernés, à l’adaptation audiovisuelle d’une œuvre littéraire ;
  • déterminer les démarches à effectuer pour l’adaptation d’une œuvre littéraire.

Formatrice : Catherine Léger – volet « aspects créatifs ». Catherine Léger écrit pour le cinéma, la télé et le théâtre. Son scénario pour Charlotte a du fun (Slut In A Good Way), lui a valu le prix du Meilleur scénario original aux Écrans canadiens 2019. Elle a aussi co-signé le scénario de La Petite Reine (2014) réalisé par Alexis Durand Brault. À la télé, elle a écrit Les Invisibles et travaillé sur la série Marche à l’ombre. Catherine Léger a écrit pour le théâtre, entre autres, Princesses (Théâtre d’Aujourd’hui, 2011), J’ai perdu mon mari (Quai des arts, Carleton-sur-mer, 2014) et Filles en liberté (Théâtre La Licorne, 2018). Sa pièce Baby-sitter présentée au Théâtre La Licorne en avril 2017 a aussi été présentée en Ohio, à Limoges et à Munich. Elle en signe d’ailleurs l’adaptation cinématographique qui est en préproduction et sera réalisée par Monia Chokri. Elle a adapté pour le cinéma le roman La Déesse des mouches à feu de Geneviève Pettersen, réalisé par Anaïs Barbeau-Lavalette.

Formateur : Olivier Leblanc — volet « aspects juridiques ». Olivier Leblanc a étudié le droit à l’Université de Sherbrooke avant de pratiquer au sein du cabinet Pringle Avocats, en droit matrimonial, puis de se spécialiser en droit du divertissement, notamment à titre d’avocat et agent d’artistes à l’Agence Olivier Corbeil. Il a aussi été président du conseil d’administration de l’AGED Sherbrooke en 2015 et 2016. Ses connaissances juridiques, jumelées à ses compétences d’agent d’artiste et ses expériences académiques l’ont amené, en 2018 et 2019, à travailler avec l’UNEQ à titre de conseiller juridique sur divers dossiers et cas particuliers.

En visioconférence Zoom
En vous inscrivant à cette formation, vous vous engagez à suivre les deux volets.

  • Aspects créatifs : mercredi 17 novembre de 13 h à 16 h
  • Aspects juridiques : mercredi 17 novembre de 18 h à 21 h

Nombre de places disponibles : 12
Coût : 30 $
Inscription : cliquez ici


Acquérir une bonne méthodologie de recherche documentaire

L’atelier vise à présenter et à enseigner aux écrivaines et aux écrivains l’ensemble des étapes permettant de chercher, d’identifier, de choisir les documents et de sélectionner les informations justes et pertinentes sur un thème ou sujet précis, défini et délimité. Les participantes et participants pourront ainsi perfectionner et approfondir les recherches nécessaires à l’écriture et à la création de toute œuvre littéraire, plus précisément :

  • apprendre à effectuer une recherche selon la méthode « du général au spécialisé » ;
  • comprendre le mode d’emploi des bibliothèques et des centres de documentation (catalogue, vedettes-matières, cotes, analyses de documents, etc.) ;
  • connaître les bibliothèques et centres de documentation à leur portée, telles les bibliothèques nationales, les bibliothèques publiques, les bibliothèques collégiales et universitaires, les bibliothèques gouvernementales, les bibliothèques spécialisées, les archives (nationales et municipales), les musées, les sociétés historiques, etc. ;
  • savoir comment solliciter les experts.

Formateur : Pascal Martinolli. Bibliothécaire à l’Université de Montréal, Pascal Martinolli a obtenu un DESS en Sciences de l’information et de la documentation spécialisées (Institut national des techniques de la documentation, Conservatoire national des arts et métiers). Il enseigne la méthodologie de recherche documentaire afin d’aider les étudiantes et les étudiants à améliorer leurs compétences informationnelles et développe l’offre de formation au sein de la Bibliothèque des lettres et sciences humaines de l’Université de Montréal. Ayant rédigé plusieurs articles sur le sujet, il travaille actuellement à développer des formations à distance ouvertes et plusieurs outils pédagogiques utilisant les techniques des jeux de rôles ludiques.

En visioconférence Zoom
En vous inscrivant à cette formation, vous vous engagez à suivre les deux volets.
Date et durée : vendredi 19 novembre de 9 h à 12 h et vendredi 3 décembre de 9 h à 12 h
Nombre de places disponibles : 12
Coût : 30 $
Inscription : cliquez ici

Les aspects logistiques et juridiques du livre audio

La formation vise à offrir des pistes de réflexion pertinentes aux questions que soulève le livre sonore, tant dans sa réalisation que dans ses aspects juridiques. Dispensé par deux formatrices (une experte en production de livre sonore et une avocate spécialisée en droit d’auteur et en droit du divertissement), l’atelier se déroule sur une période de six heures et s’articule à la fois comme un exposé théorique sur les principaux éléments à considérer et comme une foire aux questions où les participantes et participants pourront soumettre toutes leurs interrogations en regard de la production du livre audio, qu’elle soit entreprise de façon autonome (par l’écrivaine ou l’écrivain) ou par une maison d’édition. Au cours de cette formation, les participantes et participants pourront :

  • cibler et interpréter les conditions d’un contrat d’édition en regard de l’enregistrement sonore d’un titre publié
    par une maison d’édition ;
  • comprendre les modalités de production d’un livre audio (coûts de réalisation, intervenants, délai de production, droits, etc.) ;
  • connaître les éléments liés à la commercialisation d’un livre audio (prix de vente, marché, reddition de comptes, bénéfices, etc.) ;
  • déterminer les implications des droits d’auteur en matière d’enregistrement sonore d’une œuvre littéraire ;
  • se référer aux ressources pertinentes disponibles pour trouver de plus amples renseignements à propos du livre audio au Québec.

Formatrice : Marie-Eve Groulx – Volet « aspects logistiques ». Directrice de la diffusion et productrice de livres audio chez Vues et Voix depuis 2018, Marie-Ève Groulx a obtenu un baccalauréat en Création littéraire, études féministes et muséologie de l’Université du Québec à Montréal ainsi qu’une majeure en Littérature française à l’Université McGill. Elle a offert plusieurs formations et séances d’informations, notamment pour l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et lors d’événements dans les salons du livre. Fan de livres, de débats politiques, de séries, d’accessibilité universelle, de musique et de nature, elle croit en la médiation culturelle et le travail d’équipe.

Formatrice : Me Érika Bergeron-Drolet – Volet « aspects juridiques ». Avocate depuis 2013, Érika Bergeron-Drolet se spécialise en droit d’auteur et du divertissement, en marques de commerce et en droit de la publicité et du marketing. Débutant sa carrière dans un grand cabinet international basé à Montréal, elle s’est joint à MLS Légal en 2017, forte de plusieurs années d’expérience sur tout type de dossier de propriété intellectuelle, incluant des litiges complexes. Elle prononce régulièrement des conférences sur des sujets pointus, dont les chaînes de blocs (blockchains). Elle fait partie de plusieurs clubs très sélects, dont celui des personnes ayant réussi du premier coup les difficiles examens d’agent de marques de commerce de l’OPIC… et le Ukulélé Club de Montréal.

En visioconférence Zoom
Date et durée : en décembre 2021 – dates et heures à confirmer, deux volets d’une durée de trois heures chacun
Nombre de places disponibles : 12
Coût : 30 $
Inscription : cliquez ici

Les formations à distance, en tout temps

L’auteur autonome – formations en ligne

  • Guides écrits, présentations vidéos, questionnaires, forums, lexiques…
  • Des dizaines d’outils sur des dizaines de sujets : contrat d’édition, édition numérique, promotion, reddition de comptes, et plus encore.

Inscription : cliquez ici

 

La plateforme L’auteur autonome a été réalisée grâce à l’appui de :

competenceculture PatCan

D’autres associations artistiques et les conseils régionaux de la culture offrent également une intéressante programmation d’activités de formation continue. Nous vous invitons à visiter leurs sites web :