Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Table ronde : les adolescents ne lisent plus pour le plaisir

16 Nov. 2018 @ 11 h 30 - 12 h 30

Une étude publiée fin 2016 par l’Institut de la statistique du Québec a révélé que parmi les élèves francophones de 15 ans, environ la moitié (52 %) ne lisaient pas pour le plaisir, ou l’ont fait moins d’une heure durant une semaine normale, au cours des trois mois qui ont précédé l’enquête. Pire, 27 % ont déclaré ne pas avoir lu du tout pour le plaisir pendant cette période (32 % chez les jeunes garçons).

Au Salon du livre de Montréal 2018, une table ronde explorera les causes de ce phénomène, réfléchira à des pistes de solutions et donnera la parole aux principaux intéressés : les adolescents. Le 16 novembre 2018, La Grande Place, de 11 h 30 à 12 h 30.

Avec…

  • Lynda Dion, écrivaine et enseignante au secondaire à la retraite ;
  • Elkahna Talbi, écrivaine et slameuse ;
  • Marie-Hélène Séguin, psychologue ;
  • Isabelle Bujold, médiatrice ;
  • et trois élèves de l’école secondaire d’Anjou, Lian Boily, Jérémie Carrier et Mélisande Fecteau.
  • Animation : Laurent Dubois, directeur général de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

La table ronde est organisée par Communication Jeunesse, l’UNEQ et la Fondation Lire pour réussir dans le cadre de la Journée des professionnels du Salon du livre de Montréal 2018.


Lynda Dion, écrivaine et enseignante au secondaire retraitée

Lynda Dion a enseigné le français au secondaire pendant 32 ans, jusqu’à sa retraite en juin 2018. En 2004, après une maîtrise en création littéraire où elle se questionne sur la pertinence de faire écrire les jeunes du secondaire dans une perspective littéraire, elle a fondé le concours Sors de ta bulle ! à la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, un programme parascolaire qui permet à de jeunes lauréats de publier une première oeuvre. Dans la même foulée, elle a mis en place un cours optionnel de création littéraire pour les élèves de 4e et 5e secondaire. Son engagement à titre d’enseignante lui a valu en 2017 le Mérite estrien décerné par le journal La Tribune de Sherbrooke. Lynda Dion a fait son entrée sur la scène littéraire québécoise en 2011 avec La Dévorante. Suivront La Maîtresse (2013), Monstera deliciosa (2015) et Grosse (2018).

 

Isabelle Bujold, médiatrice

Depuis qu’elle a lu et relu Valentine picotée dans les années 1980, Isabelle Bujold est une passionnée de lecture. Après des études collégiales et universitaires en littérature, elle entreprend un baccalauréat en enseignement du français langue seconde par amour pour sa culture et pour les jeunes venus d’ailleurs. Depuis 2009, elle enseigne en classe d’accueil au secondaire à Montréal. Dès l’année suivante, elle s’implique dans le Réseau CJ de son école. En 2012, elle remporte le Prix de reconnaissance en lecture régional pour le meilleur projet destiné aux élèves issus de l’immigration ou bénéficiant de mesures d’accueil ou de soutien à l’apprentissage du français. Depuis 2016, elle fait également partie d’un des comités de sélection de Communication-Jeunesse pour la sélection 12-17 ans.

 

Elkahna Talbi, écrivaine et slameuse

Depuis la fin de ses études en jeu à l’Université Concordia, Elkahna Talbi a fait partie de plusieurs productions anglophones et francophones sur les scènes théâtrales. On a pu la lire pour la première fois avec d’autres auteurs. Tout d’abord Pulpe, un recueil de nouvelles érotiques sous la direction de Stéphane Dompierre, ainsi que Le coeur-réflexe/Montréal brûle et tu es poésie, recueil poétique en écho à Montréal brûle-t-elle ? d’Hélène Monette. On la connait aussi sous le nom de Queen Ka, artiste de littérature orale qui présente depuis 2007 ses œuvres poétiques sur scène un peu partout dans le monde. Elle a publié en février 2018 Moi, figuier sous la neige (Mémoire d’encrier), son premier recueil de poésie. Elle fait aussi partie des auteurs du livre Libérer la colère (Remue-ménage) et collabore à l’émission Plus on est de fou plus on lit.

 

Dr Marie-Hélène Séguin, psychologue

Marie-Hélène Séguin, psychologue consultante et praticienne-chercheure au Centre jeunesse de Montréal, travaille auprès des adolescents recevant des services de la part de cette institution depuis sept ans. Elle a auparavant travaillé dans les services de pédopsychiatrie du CHUM et du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, de même qu’au programme de pédiatrie de Sainte-Justine. Marie-Hélène Séguin s’intéresse particulièrement aux problématiques relationnelles et de santé mentale à l’adolescence, auprès de jeunes ayant connu des traumas tels que la négligence et la maltraitance. Elle a développé, parallèlement à sa pratique psychothérapeutique individuelle auprès des jeunes, une approche de psychothérapie de groupe utilisant à la fois la parole et les médiums artistiques.

Détails

Date:
16 Nov. 2018
Heure :
11 h 30 - 12 h 30
Catégorie d’évènement:

Organisateurs

Union des écrivaines et des écrivains québécois
Communication-Jeunesse

Lieu

Salon du livre de Montréal
Place Bonaventure 800, rue De La Gauchetière Ouest
Montréal, H5A 1K6
+ Google Map
Téléphone :
514 845 2365
Site :
https://www.salondulivredemontreal.com