Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

La Piazza : psychophysiologie de la dépression et du suicide

1 Fév. 2017 @ 19 h 00 - 21 h 00

Dans le cadre de la série La Piazza, l’Institut Italien de Culture de Montréal et l’UNEQ vous convient à une deuxième rencontre scientifique et littéraire ayant pour thème la psychophysiologie de la dépression et du suicide. Avec la Dre Gabriella Gobbi, professeure agrégée au Département de neurobiologie psychiatrique de l’Université McGill, et l’écrivain David Goudreault.

Gabriella Gobbi témoignera de son expérience comme clinicienne et chercheure tentant de comprendre la dépression d’un point de vue biologique et psychologique, où les facteurs neurologiques, existentiels et sociologiques s’entrecroisent d’une manière unique. Ces facteurs ne doivent pas être négligés lorsqu’on sait que cette maladie affecte 12 % de la population.

David Goudreault est travailleur social de formation. Il fut récipiendaire de la médaille de l’assemblée nationale du Québec à l’automne 2011 pour ses réalisations artistiques et son implication sociale. Dans ses romans, certains des personnages sont atteints de maladie mentale ; il démontrera comment il les a fait évoluer.

 

Gabriella Gobbi

Crédit : Dr Martin Minh Van

La Dre Gabriella Gobbi est professeure agrégée au département de psychiatrie de l’Université McGill, psychiatre et chercheure-clinicienne au Centre universitaire de santé McGill, à Montréal.

Elle a obtenu un doctorat en médecine (1991) et sa spécialité en psychiatrie et psychothérapie (1995) de l’Université catholique de Rome, en Italie. Elle a également complété un doctorat en neuroscience à l’Université de Cagliari (Italie).

Elle s’est ensuite installée à Montréal, complétant un post-doctorat en 1998, après lequel elle est devenue professeure adjointe à l’Université de Montréal en 2002 et professeure agrégée à l’Université McGill en 2008. Elle dirige présentement un laboratoire de recherche fondamentale et travaille comme psychiatre à la Clinique de troubles de l’humeur au Centre universitaire de santé de McGill.

Depuis 20 ans, la Dre Gabriella Gobbi traite des patients et des patientes souffrant de troubles dépressifs et suicidaires. Son laboratoire s’intéresse à la compréhension de la pathophysiologie de la dépression majeure et des troubles du sommeil, ainsi qu’à la découverte de nouveaux traitements pour ces maladies.

Gabriella Gobbi est l’auteure de plus de 80 manuscrits scientifiques, de dix chapitres de livres, d’un ouvrage complet, et détient deux brevets internationaux en psychopharmacologie.

Elle a reçu de nombreuses bourses, distinctions et subventions des Instituts canadiens de recherche en santé, du Fonds de la Recherche en Santé du Québec, de la Fondation canadienne de recherche en psychiatrie et de la Fondation canadienne pour l’innovation. Elle a également reçu le Prix Jeune chercheur du Collège canadien de Neuropsychopharmacologie en 2012, le prix Venezia en 2015, et est membre de l’American College of Neuropsychopharmarcology.

 

David Goudreault

Crédit photo : Marianne Deschênes

Premier Québécois à remporter la Coupe du Monde de poésie, à Paris en 2011, David Goudreault est travailleur social de formation. Il fut récipiendaire de la médaille de l’Assemblée nationale du Québec à l’automne 2011 pour ses réalisations artistiques et son implication sociale, invité d’honneur au Printemps des poètes de Normandie de 2012 à 2014, et a reçu le titre de Patriote de l’année du Conseil de la souveraineté du Québec en Estrie (CSQE) en 2013.

Il a publié un récit poétique intitulé Premiers soins aux Écrits des Forges à l’automne 2012 et un recueil de poésie, S’édenter la chienne, à l’automne 2014. Ce dernier fut recommandé par le chroniqueur Pierre Foglia, dans le journal La Presse, et fut finaliste au Prix COPO-Comité Poétique.

David Goudreault est aussi publié en France, aux éditions Universlam, dans un recueil intitulé Mines à Vacarmes (2012) colligeant une quinzaine de ses textes.

Au printemps 2015, il a publié, aux Éditions Stanké, un premier roman intitulé La bête à sa mère. Best-seller en quelques mois à peine, ce roman fut un succès tant auprès des lecteurs que des critiques. Il a d’ailleurs remporté le Prix des Nouvelles Voix de la Littérature du Salon du livre de Trois-Rivières et le Grand Prix Littéraire Archambault.

Son second roman, La bête et sa cage, est paru au printemps 2016.

Détails

Date :
1 Fév. 2017
Heure :
19 h 00 - 21 h 00
Catégories d’Évènement:
,

Organisateur

Institut Italien de Culture de Montréal
Site Web :
http://www.iicmontreal.esteri.it/iic_montreal/fr/

Lieu

Maison des écrivains
3492, avenue Laval
Montréal, Québec H2X 3C8 Canada
+ Google Map