Mot de la présidente — L’arbre qui cache la forêt

Grâce à une écrivaine et un écrivain québécois, Amélie Dubé et Patrice Cazeault, la date du 12 août s’est inscrite comme un événement incontournable de la littérature d’ici.

Tout a commencé le 12 août 2014, alors que cette autrice et cet auteur ont entrepris de façon indépendante une campagne d’achat de livres québécois, sans soutien de libraires ou d’associations de la chaîne du livre. Ce geste spontané a eu un succès foudroyant dès sa première édition et a conquis les cœurs des lectrices et des lecteurs dans les années qui ont suivi.

Je me réjouis grandement du succès extraordinaire de cette fête annuelle, qui a contribué à une hausse importante des ventes de titres québécois depuis sa création.

Toutefois, il faut rappeler qu’une seule date, aussi bénéfique soit-elle, n’a pas le pouvoir de solutionner comme par miracle la précarité de la condition socioéconomique des écrivaines et des écrivains. Il ne faut pas voir que l’arbre qui cache la forêt.

Une nouvelle loi sur le statut de l’artiste

Pour l’UNEQ, le 3 juin 2022 est à marquer d’une pierre blanche : les écrivaines et écrivains québécois deviennent enfin des artistes à part entière.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Droit d’auteur : une culture à protéger

Des exceptions introduites dans la loi canadienne sur le droit d’auteur entraînent l’exploitation massive d’œuvres sans juste rémunération.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Culture, vision, solidarité et audace

L’UNEQ s’efforce d’instaurer des normes équitables liées à la pratique du métier d’écrivain.

Consultez le Plan stratégique 2018-2022 de l’UNEQ — cliquez ici —, son Plan d’action 2020-2022 — cliquez ici — et son rapport d’activités 2021-2022 — cliquez ici.

Prix, concours, bourses

Ne ratez jamais une échéance !

L’UNEQ tient à jour une liste de prix, bourses, concours offerts aux écrivaines et aux écrivains québécois — cliquez ici.

Actualités

Événements

Outils et ressources