Révision des lois sur le statut de l’artiste

7 janvier 2021

L’année 2021 s’annonce des plus importantes pour notre avenir. Comme vous le savez, le gouvernement du Québec, après avoir interrompu le processus de révision des deux lois sur le statut de l’artiste à cause de la crise sanitaire, a enfin annoncé la reprise des travaux. Il était plus que temps : adoptée en 1988, la législation sur le statut de l’artiste qui concerne la littérature est injuste, inéquitable et inapplicable.

Je peux en témoigner personnellement. Lorsque je travaille comme scénariste, j’ai droit à la protection d’une convention collective qui établit les conditions minimales d’écriture ainsi qu’un filet social, en vertu de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma (chapitre S-32.1). Mais, en tant que romancière, je suis assujettie à la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs (chapitre S-32.01), qui n’oblige d’aucune façon les producteurs et diffuseurs à négocier des ententes collectives. Je n’ai droit à rien.

À titre d’écrivaine, je dois négocier seule à seule avec des entreprises en position de force. Je ne bénéficie d’aucun filet social. En cas de litige, je dois me rabattre, seule, sur le droit civil et recourir aux tribunaux de droit commun.

+
8 décembre 2020

En juin 2018, l’UNEQ a dévoilé son Plan stratégique 2018-2022 en s’engageant notamment à tout mettre en œuvre pour établir des normes équitables liées à la pratique de notre métier.

+
20 novembre 2020

Depuis de nombreuses années, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) réclame une réforme des lois québécoises sur le statut de l’artiste. Par conséquent, le syndicat professionnel accueille très favorablement l’annonce faite hier par la ministre de la Culture et des Communications de la reprise des consultations sur la révision des lois. Pour l’UNEQ, le temps est venu de réunir les conditions indispensables à une représentation collective des écrivaines et écrivains québécois.

+
6 novembre 2020

Le conseil d’administration de l’UNEQ a signé le 16 octobre dernier une entente de collaboration avec la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC) de la CSN, à l’instar de l’Union des artistes (UDA), de l’Association québécoise des auteurs dramatiques (AQAD) et de la Guilde des musiciens.

+
28 janvier 2020

En France, un rapport récemment remis au ministre de la Culture décrit très clairement la précarité des artistes-auteurs et met de l’avant des recommandations qui pourraient inspirer les travaux de révision des lois québécoises sur le statut professionnel des artistes qui doivent commencer sous peu.

+
23 janvier 2020

Pour paraphraser une citation célèbre de Simone de Beauvoir, on ne naît pas militante, on le devient.

+
9 décembre 2019

C’est avec optimisme que l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) accueille le chantier de réforme des lois sur le statut de l’artiste annoncé ce matin par la ministre de la Culture et des Communications du Québec. L’UNEQ espère vivement qu’une législation lui permettra enfin de négocier des ententes-cadres fixant les conditions minimales de travail, mais aussi de tout type de contrat proposé aux écrivains.

+
4 avril 2019

Le 12 juin 2018, le gouvernement libéral dirigé par Philippe Couillard a présenté une nouvelle politique culturelle. Parmi les faits saillants de cette politique, le gouvernement a prévu une révision des deux lois sur le statut de l’artiste adoptées par l’Assemblée nationale à la fin des années 1980.

+
28 mars 2019

Chaque année, vous recevez un avis de renouvellement de votre cotisation comme membre de l’UNEQ. Et chaque année, vous vous demandez pourquoi vous continueriez à être membre de votre Union. Cette question est légitime. Et je tenterai d’y apporter quelques réponses.

+
18 octobre 2018

Dix-huit jours après l’élection du gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ), l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) tient à féliciter Nathalie Roy pour sa nomination à la tête du ministère de la Culture et des Communications.

+
17 septembre 2018

Lors de Livres Québec 2018, organisé lundi après-midi par les sept grandes associations professionnelles du milieu du livre, et animé par le journaliste Michel Désautels, les candidates de la Coalition Avenir Québec, du Parti québécois et de Québec solidaire se sont engagées à maintenir la politique culturelle adoptée en juin dernier par le gouvernement sortant.

+
13 juin 2018

L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) accueille favorablement la nouvelle politique culturelle du gouvernement du Québec, dévoilée le 12 juin par la ministre de la Culture et des Communications Marie Montpetit. « Cette politique reflète fidèlement deux années de consultation menées avec les associations représentant les artistes québécois. Elle engage également tout le gouvernement (y compris les ministères, organismes et sociétés d’État), ce qui nous apparaît comme le meilleur gage de sa réussite », déclare la présidente de l’UNEQ, Suzanne Aubry.

+
7 juin 2018

Dans son Plan stratégique 2018-2022, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) s’engage à poursuivre et accélérer les chantiers amorcés avec succès ces derniers mois, tant pour la défense des droits socio-économiques des écrivains que pour la promotion de la littérature québécoise.

+