Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Journée Lire pour réussir 2019 : la journée de réflexion sur la lecture

25 Nov. @ 13 h 00 - 19 h 00

70$

25 novembre 2019, à partir de 13 h
à la Grande Bibliothèque de BAnQ
(475, boul. de Maisonneuve Est, Montréal H2L 5C4)
dans le cadre des activités professionnelles du Salon du livre de Montréal.
Présentée par l’UNEQ
et la Fondation Lire pour réussir.
⇒ Pour l’inscription, cliquez ici

 

Au Québec, plus de 50 % des adultes ne parviennent pas à lire un texte dense ou long qui nécessite d’interpréter plusieurs informations et de leur donner sens.* Ce sous-développement compromet l’éducation, l’accès à la culture, les soins de santé et la participation au marché du travail d’une part importante de nos concitoyens, ce qui a des conséquences tragiques sur nos institutions démocratiques, notre économie, la santé publique, et tant d’autres.

Bien que le Québec possède une industrie du livre très dynamique, il ne peut pas encore revendiquer une authentique culture de la lecture. Le livre demeure associé à une corvée scolaire, ou chasse gardée d’une élite. Et selon une idée reçue, les hommes seraient allergiques au plaisir de lire.

Le 25 novembre 2019, la Journée Lire pour réussir mobilisera des professionnels de la culture, du secteur communautaire, des réseaux de la santé et de l’éducation, du monde des affaires — sans oublier le grand public ! — pour déconstruire les mythes et les stéréotypes sur la pratique de la lecture. Des ateliers-rencontres et des tables rondes examineront la place de la lecture dans nos vies quotidiennes, à l’aune de la société pressée et connectée qui est la nôtre. Une séance plénière clôturera la journée.

(*Selon le Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes, PEICA, de l’Organisation de coopération et de développement économiques, en 2012 et 2015.)


 

Programme

13 h 15 à 13 h 45, et de 14 h à 14 h 30 – Ateliers-rencontres
14 h 45 à 16 h – Tables rondes
16 h 15 à 17 h – Plénière
17 h à 19 h – Cocktail de réseautage

 

13 h 15 à 13 h 45 – Ateliers-rencontres

Les participants doivent choisir deux ateliers parmi les quatre ateliers offerts.

1. La lecture n’intéresse pas les hommes 2. La lecture est un plaisir solitaire 3. La lecture est une corvée scolaire 4. La lecture est réservée à l’élite
Avec Égide Royer, psychologue et spécialiste de la réussite scolaire


La majorité des élèves en difficulté scolaire sont des garçons. Égide Royer proposera de faire le point sur leur réussite éducative et recommandera des interventions susceptibles d’améliorer tout particulièrement la relation des hommes avec la lecture. L’importance pour eux de pouvoir compter sur des modèles signifiants de lecteurs sera mise en évidence.

Avec Éric Simard, libraire-propriétaire et président de l’Association des libraires du Québec (ALQ)


S’il est vrai que la lecture, dans son essence, est d’abord un plaisir solitaire, force est de constater que ceux et celles qui lisent ressentent le besoin de partager leur expérience. Ensemble, nous verrons quelles formes peuvent prendre ces expériences.

Avec Noémie Larouche, rédactrice en chef du magazine CURIUM


Comment parler d’enjeux de société aux adolescents, sans les ennuyer ou les effrayer ? Comment produire des articles à la fois éducatifs et ludiques, qui résonnent avec les réelles préoccupations du public ? Comment donner envie de répéter l’expérience de la lecture ? Bref, comment faire de l’éducation… sans en avoir l’air ?

Avec Mélanie Jannard, autrice


Sur YouTube, Instagram et Facebook, Mélanie Jannard partage ses lectures avec près de 1 500 personnes de tous les âges et issues de divers milieux. Elle a aussi offert plus d’une trentaine d’ateliers dans des écoles secondaires. À la lumière de son expérience sur ses plateformes web comme sur le terrain, Mélanie Jannard partagera avec vous ses manières d’aborder la littérature pour la décomplexer et, surtout, encourager les échanges.

14 h à 14 h 30 – Ateliers-rencontres

Les participants doivent choisir deux ateliers parmi les quatre ateliers offerts.

1. La lecture n’intéresse pas les hommes 2. La lecture est un plaisir solitaire 3. La lecture est une corvée scolaire 4. La lecture est réservée à l’élite
Avec Olivier Hamel, bibliothécaire (biblioboxeur), commission scolaire Marguerite-Bourgeois


La lecture n’intéresse pas les hommes, vraiment ? Si nous étions dans l’erreur ? Et si la lecture, au contraire, pouvait changer la vie des garçons, adolescents et jeunes adultes ? Encore faut-il choisir le bon livre et proposer des activités novatrices ! Livres dont vous êtesle héros, super-héros, science-fiction, fantasy… Oui, la littérature peut intéresser, voire changer la vie des hommes.

Avec Nicholas Aumais, responsable du développement, et Anne-Marie Fortin, directrice générale adjointe, Communication-Jeunesse


La lecture doit-elle absolument être un plaisir solitaire ou peut-elle s’apprécier en groupe ? Défendant soit la posture du lecteur solitaire, ou celle du lecteur sociable, Nicholas Aumais et Anne-Marie Fortin mèneront une discussion qui mettra en lumière des pratiques de lecture qui peuvent être opposées… ou complémentaires !

Avec Mathieu-Lauzon Dicso, enseignant de français au Collège Marianopolis, coordonnateur du Prix des Horizons imaginaires


Au cégep, les jeunes associent majoritairement la lecture à un devoir qu’ils doivent accomplir,
derrière lequel se cache le spectre de l’échec. Or, si on leur demande de nous parler de leurs lectures de jeunesse, ils sont nombreux à en garder d’heureux souvenirs. La discussion portera donc sur des expériences pédagogiques qui ont permis de ramener des étudiants vers le plaisir collectif de la lecture.

Avec Dominique Lemieux, directeur de la Maison de la littérature, Québec en toutes lettres


Tout a commencé par ce souhait : « Et si tout Québec lisait le même livre… ». Ville de littérature UNESCO, Québec a emboîté le pas à d’autres grandes villes du prestigieux réseau avec sa version de « Une ville, un livre » pendant tout le mois de mars 2019. Dominique Lemieux nous parlera des objectifs atteints et des perspectives de développement de ces projets audacieux.

14 h 45 à 16 h – Tables rondes

Les participants doivent choisir une table ronde parmi les deux tables rondes offertes.

Dans quel monde de fous vivons-nous ? Quelle place pour la lecture dans une société stressée et pressée ? Les nouvelles technologies, amies ou ennemies de la lecture ? Où va l’industrie du livre ?
  • Jonathan Bélisle, fondateur de la compagnie calmr.io, co-fondateur de l’espace This Space, co-fondateur du collectif Ensemble Ensemble, poète et designer d’interactions
  • Katy Roy, fondatrice de La Bibliothèque Apothicaire
  • Camillo Zacchia, psychologue
  • Animation : Stéphane Garneau, chroniqueur et auteur

Le XXIe siècle est celui du trouble déficitaire de l’attention, de la « distractibilité », d’une offre exponentielle de loisirs et de divertissements, sans oublier le poids du quotidien, du métro-boulot-dodo, de la conciliation travail-famille, etc. Notre société est-elle encore faite pour lire ? Comment s’approprier ou se réapproprier la lecture, cette activité qui demande du temps ?

  • Véronique Fontaine, présidente des Éditions Fonfon et présidente du comité numérique, technologie et innovation de l’ANEL
  • Clément Laberge, consultant indépendant — éducation, culture et technologies
  • Nathalie Lacelle, professeure en littératie médiatique (UQAM)
  • Nicolas Langelier, journaliste, auteur, éditeur (Atelier 10)
  • Animation : Claudia Larochelle, journaliste, écrivaine et animatrice

Chaque révolution technologique nous promet un monde radicalement transformé, et l’industrie du livre n’y a pas échappé lorsque le numérique a fait son apparition. Elle a su apprivoiser les nouvelles technologies tout en perpétuant un support que plusieurs associaient aux dinosaures : le livre imprimé sur du papier. Mais les lecteurs et la lecture dans tout ça ?

16 h 15 à 17 h – Plénière

Conclusions et perspectives : Laurent Dubois, directeur général de l’UNEQ, s’entretient avec l’essayiste et philosophe Normand Baillargeon. Spectacle-performance de Queen KA, artiste de spoken word (poésie à l’oral), accompagnée du musicien Stéphane Leclerc.

17 h à 19 h – Cocktail de réseautage


 

⇒ Téléchargez le programme au format PDF — cliquez ici

 

⇒  Pour l’inscription, cliquez ici

Les places sont limitées.


 

Comité organisateur

  • Laurent Dubois, directeur général de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) et de la Fondation Lire pour réussir.
  • Louise Guillemette Labory, bibliothécaire retraitée, administratrice de la Fondation pour l’alphabétisation.
  • Pénélope Jolicoeur, directrice générale de Communication-Jeunesse.
  • Esther Laforce, bibliothécaire, Grande Bibliothèque de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).
  • Jean-Sébastien Marsan, adjoint à la direction générale et directeur des communications de l’UNEQ.
  • Charles Prémont, administrateur de l’UNEQ et de la Fondation Lire pour réussir, initiateur de la Journée Lire pour réussir 2017.
  • Isabelle Vaillancourt, éditrice, Publications BLD (Les Débrouillards, Les Explorateurs, Curium).
  • Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ).

Activités soutenues par :

Détails

Date :
25 Nov.
Heure :
13 h 00 - 19 h 00
Prix :
70$
Catégorie d’Évènement:

Organisateurs

Union des écrivaines et des écrivains québécois
Fondation Lire pour réussir
Communication-Jeunesse
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Publications BLD
Association des bibliothèques publiques du Québec
Salon du livre de Montréal

Lieu

La Grande Bibliothèque
475, boulevard De Maisonneuve Est
Montréal, Quebec H2L 5C4 Canada
+ Google Map