Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

La ligue d’improvisation littéraire — Prix des Horizons imaginaires 2019

19 Mar. @ 19 h 00 - 20 h 30

Le 19 mars 2019, les cinq écrivaines et écrivains finalistes du Prix des Horizons imaginaires, un prix littéraire à jury étudiant initié par le Collège Marianopolis, inspireront trois comédiens-improvisateurs et un musicien en direct sur la scène de l’auditorium du Collège.

Le grand public est invité à assister à cette rencontre qui reculera les frontières de l’imaginaire, avec les écrivains Maude Deschênes-Pradet, Marilyne Fortin, Karoline Georges, Michèle Laframboise et Mathieu Villeneuve, les trois comédiens-improvisateurs Simon Boudreault, Diane Lefrançois et Jean-François Nadeau ainsi que le musicien Yves Morin. Les écrivaines et écrivains liront un court extrait de leur ouvrage en nomination, les comédiens et le musicien s’en inspireront pour improviser.

Conception et direction artistique : Laurent Dubois.

L’auditorium du Collège Marianopolis

Quand et où ?

  • Mardi 19 mars 2019, à 19 h
  • Au Collège Marianopolis, 4873, avenue Westmount, Westmount (QC) H3Y 1X9 — pour en savoir plus, cliquez ici
  • Entrée libre !
  • Réservez vos places en cliquant ici.

Le Prix des Horizons imaginaires

Lancé à l’automne 2016, le Prix des Horizons imaginaires est une initiative du Collège Marianopolis, une institution privée de Westmount qui offre une formation préuniversitaire à près de 2 000 étudiants.

Cette année, ce sont neuf établissements d’enseignement, dont quelques-uns à l’extérieur de Montréal, qui participent au Prix des Horizons imaginaires.

Le Prix a acquis une excellente réputation dans le réseau collégial et dans le milieu de la science-fiction et du fantastique. Parmi ses partenaires, on compte le Salon du livre de Montréal, le Congrès Boréal, Les Libraires, les revues Solaris et Brins d’éternité, le Prix jeunesse des Univers parallèles, etc. Pour en savoir plus sur le prix des Horizons imaginaires, cliquez ici.

Les œuvres finalistes au Prix des Horizons imaginaires en 2019 :

  • Hivernages de Maude Deschênes-Pradet (XYZ)
  • Le Potager de Marilyne Fortin (Québec Amérique)
  • De synthèse de Karoline Georges (Alto)
  • La Ruche de Michèle Laframboise (Les Six Brumes)
  • Borealium tremens de Mathieu Villeneuve (La Peuplade)

Ce Prix sera désormais géré par la Fondation Lire pour réussir, qui partage les mêmes objectifs que le Collège Marianopolis : stimuler le plaisir de lire chez les étudiants, encourager les étudiants à développer une meilleure compréhension du monde des lettres, promouvoir la littérature d’ici.

Le partenaire principal de la Fondation Lire pour réussir est l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

Pour en savoir plus sur la Fondation Lire pour réussir, cliquez ici.

Les écrivains, les comédiens et le musicien

⇒ Maude Deschênes-Pradet vit à Québec. Elle a passé beaucoup de temps à rédiger une thèse de doctorat, Habiter l’imaginaire, qui porte sur les lieux inventés. Lorsqu’elle n’écrit pas de romans et n’enseigne pas le yoga, elle marche dans les rues avec un immense chien blanc et gris. Elle a publié La corbeille d’Alice chez XYZ en 2013. Hivernages est son deuxième roman.

⇒ Marilyne Fortin : si c’est en rédigeant son mémoire de maîtrise en histoire qu’elle a trouvé l’inspiration pour son premier roman, La Fabrica (lauréat du Grand Prix du livre de la Ville de Sherbrooke 2016 et finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général 2015), c’est l’épidémie d’Ebola qui lui a donné l’idée d’écrire Le Potager, dans lequel elle imagine le sort d’une famille ordinaire d’ici confrontée à une calamité totalement hors de contrôle.

⇒ Karoline Georges : après des études de cinéma (UQAC) et d’histoire de l’art (UQAM), elle amorce une démarche artistique multidisciplinaire où se côtoient la vidéo, l’art audio, la photographie, la littérature et la modélisation 3D. Elle est l’auteure de sept livres, dont Sous béton (finaliste au Prix des libraires du Québec 2012), qui est maintenant publié dans la prestigieuse collection Folio SF. Elle a reçu en 2012 le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec. Avec son dernier roman, De synthèse, elle a remporté plusieurs honneurs, dont le Prix littéraire du Gouverneur général en 2018.

⇒ Michèle Laframboise, ex-scientifique devenue auteure de science-fiction, a publié 18 romans et plus de 35 nouvelles, récoltant plusieurs distinctions et prix littéraires. Dessinatrice enthousiaste, elle a créé une douzaine d’albums de BD et entretient le blog illustré de la Savante folle. Ses nouvelles ont paru dans les revues Solaris, Galaxies, Géante Rouge, Brins d’Éternité, Compelling Science Fiction en plus des anthologies Tesseracts 10 et Fiction River. Elle a été traduite en anglais, en italien et en russe. À la plume ou au pinceau, elle concocte des intrigues captivantes, en s’attachant à une science-fiction inventive et humaniste.

⇒ Mathieu Villeneuve est né à Chicoutimi en 1990. Descendant de bûcherons et de paysans, il a grandi entouré par les légendes de bois et les tragédies de campagne. Borealium tremens est son premier roman.

⇒ Simon Boudreault : auteur, metteur en scène, comédien, improvisateur et marionnettiste, il a joué plus de 15 ans à la LNI. Acteur, il a joué, entre autres, dans Assoiffés, L’Énéide, Tout Shakespeare pour les nuls, Scrooge, et il a été de l’équipe de l’émission Dieu Merci. Il a reçu le prix du public décerné par le Conseil des Arts de Montréal pour sa pièce Sauce brune (2009). Sa pièce D pour Dieu ? a été finaliste pour un prix du Gouverneur général. Simon Boudreault a aussi reçu, lors de la création de As is (tel quel), le prix auteur dramatique attribué par le public du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui.

⇒ Diane Lefrançois : vétérante de 20 saisons à la LNI, elle a remporté la Coupe Charade en 2005 et 2009. Elle a participé au Grand Rire de Québec, au National d’impro et aux Grands duels de la LNI sur les ondes de Télé-Québec. Au printemps 2015, elle a fait partie de l’équipe qui a représenté le Québec lors de la Coupe Mondiale d’improvisation, où elle a été élue joueuse du tournoi. Parallèlement à sa vie sur scène, Diane Lefrançois mène une carrière de technologue en architecture.

⇒ Jean-François Nadeau : acteur-créateur, il est diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2002). On a pu le voir récemment dans L’Iliade à Denise-Pelletier, dans sa dernière création Nos ghettos présentée au FTA et au CTDA et, chaque semaine, il est l’éducateur chevaleresque dans L’Échappée, à TVA. Il a écrit plusieurs pièces de théâtre, de la poésie, mais aussi des scénarios pour le cinéma, la télévision et un jeu vidéo. Autrement, il a joué 14 saisons à la LNI, il est Zapartiste depuis 2011, il a été codirecteur artistique du Jamais Lu en 2012 et enseigne l’improvisation au Conservatoire depuis 2015.

⇒ Yves Morin enseigne au Conservatoire d’art dramatique de Montréal depuis 1994. Il a été arbitre en chef de la Ligue nationale d’improvisation de 1998 à 2006. Il a collaboré comme compositeur, concepteur sonore, traducteur, metteur en scène ou comédien à plus d’une centaine de spectacles. Il a également signé des traductions de pièces de théâtre et de comédies musicales.

Détails

Date :
19 Mar.
Heure :
19 h 00 - 20 h 30
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Union des écrivaines et des écrivains québécois
Téléphone :
514 849 8540
E-mail :
ecrivez@uneq.qc.ca
Site Web :
www.uneq.qc.ca

Lieu

Marianopolis College
4873, avenue Westmount
Westmount, Québec H3Y 1X9 Canada
+ Google Map
Téléphone :
514 931-8792
Site Web :
http://www.marianopolis.edu