Sauvons les livres s’invite au Salon du livre de Montréal – Une action surprise dès l’inauguration du Salon

Montréal, le 20 novembre 2013 – Auteurs, éditeurs et libraires unis au sein du mouvement Sauvons les livres ont manifesté aujourd’hui, par un nouveau coup d’éclat, leur impatience en ce qui concerne le dossier du prix réglementé du livre neuf. Au moment où se terminait la cérémonie marquant l’inauguration de la 36e édition du Salon du livre de Montréal, une centaine de militants du mouvement ont pris possession de la scène. Sous la direction du poète de la cité Martin Thibault, ils ont récité en chœur une poésie engagée et scandé bien fort l’importance de sauver les livres.

Les guerres de prix menacent les librairies, des commerces qui sont essentiels à l’existence d’une diversité éditoriale riche. « Nous ne voulons pas d’un salon du livre avec 200 titres seulement. Nous voulons conserver le foisonnement que célèbre le Salon. En ce grand rendez-vous de la littérature qu’est le Salon du livre de Montréal, qui célèbre cette année les passerelles entre les cultures, nous demandons au gouvernement du Québec de préserver notre culture », a déclaré Élodie Comtois, porte-parole du mouvement.

Sauvons les livres va profiter de la tribune que lui offre le Salon du livre pour informer le public de l’impact du prix réglementé, une mesure qui favorise l’accès à la diversité des livres et stabilise le prix des ouvrages. Du matériel d’information, des affiches et des macarons seront distribués largement. D’autres coups d’éclat sont également prévus.

-30-

SOURCE Mouvement Sauvons les livres
Renseignements :
Contact : Louiselle Lévesque
Entrevue : Elodie Comtois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>