Le budget Morneau donnera un nouvel élan au monde culturel

 

Montréal, le 23 mars 2016. L’Union des écrivaines et des écrivains québécois a reçu hier le budget fédéral 2016 avec un sentiment de satisfaction. Les investissements annoncés pourront donner un nouvel élan aux artistes et aux organismes qui les diffusent et les soutiennent. Reconnu en effet par le gouvernement comme un secteur clé de l’économie canadienne, le milieu culturel, à travers Patrimoine canadien, recevra 1,9 milliard de dollars sur cinq ans, dont 40 millions iront au Conseil des arts du Canada (CAC) pour l’année 2016-2017. Au total, le budget 2016 prévoit un investissement de 550 millions de dollars pour le CAC, dont le budget sera littéralement doublé d’ici 5 ans. L’UNEQ applaudit également les 35 millions de dollars sur deux ans dédiés au soutien de la promotion des artistes canadiens à l’étranger, une façon de reconnaître le travail de nos créateurs et un engagement à les promouvoir partout dans le monde.

« Cela fait plus de dix ans que le milieu des arts demande une telle hausse du budget du Conseil des arts du Canada, rappelle la présidente de l’UNEQ, Danièle Simpson. La culture contribue au bien-être collectif, et l’UNEQ se réjouit que cela soit endossé par un investissement concret à l’intention des artistes et des organismes artistiques. »

Les promesses du Parti libéral lors de la dernière campagne électorales semblent en voie de se réaliser quant aux sommes promises aux créateurs. Soulignons toutefois que si ces bourses et subventions sont plus que bienvenues, il importe de ne pas oublier que les conditions socio-économiques des artistes, et des écrivains en particulier, restent fragiles, et que d’autres moyens pour les aider devront être mis en place : nous pensons notamment à la modernisation de la Loi sur le droit d’auteur, qui a gravement contribué à précariser la situation économique de nos écrivains, et qui mérite que les élus s’y penchent rapidement.

 

Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 1600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

-30-

Source : Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ)
Contact : Élise Bergeron, directrice des communications – 514 845-8940 p. 226 | e.bergeron@uneq.qc.ca

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>