L’écrivain et poète haïtien Beonard Kervens Monteau en résidence d’écriture à Montréal

Montréal, 17 mai 2016 – Dans le cadre du programme d’échanges de résidences d’écrivains organisé par le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Centre haïtien du P.E.N. international, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) accueille l’écrivain et poète haïtien Beonard Kervens Monteau qui sera à Montréal du 25 mai au 20 juillet 2016.

Né en 1990 à Port-au-Prince, où il vit toujours, Beonard Kervens Monteau a fait des études de lettres modernes à l’École Normale Supérieure de l’Université d’État d’Haïti. Il a collaboré par ses poèmes aux « Cahiers de l’Atelier Jeudi Soir » de Lyonel Trouillot, publiés dans le journal quotidien Le Nouvelliste. Son texte « Demain est un autre jour » fait partie du livre collectif Écrits pour conjurer la honte paru sous la direction de Chantal Kénol et Lyonel Trouillot. Il a également été publié dans des revues littéraires comme Demanbre, une revue haïtienne de littérature, de critique et de théorie sociale et la revue Intranquillités. Enfin, c’est l’un des plus jeunes auteurs à contribuer à l’Anthologie de poésie contemporaine haïtienne, dirigée et présentée par le poète James Noël, qui vient de sortir aux Éditions du Seuil.

Comédien et slameur, il a fait partie pendant plusieurs années de la compagnie de théâtre Dram’Art avec laquelle il a monté plusieurs pièces. On l’a vu et entendu lors de plusieurs éditions du festival de théâtre Quatre Chemins en Haïti et au festival d’Accroche-Cœur d’Angers en France. Le collectif Feu Vers qu’il monte avec le slameur Guezz Eliezer continue à créer plusieurs concerts de slam mêlant poésie et musique pour charrier le questionnement, transgresser les normes et sortir le public de sa zone de confort.

Beonard Kervens Monteau travaille actuellement à l’écriture de son premier recueil de nouvelles. Outre consacrer la majorité de son temps à l’écriture de ce recueil, durant son séjour chez nous, il aimerait faire la rencontre d’écrivains haïtiens et canadiens et si possible participer à leurs activités littéraires pour partager leurs expériences de vie et de travail, mais aussi assister à des micros ouverts de poésie et de slam à Montréal.
Il aimerait en connaître plus sur la culture amérindienne telle qu’elle se vit ici, dans les communautés, et rencontrer si possible des écrivains ayant participé aux Nuits amérindiennes en Haïti.

La saison des festivals commence et il compte bien en profiter pour prendre le pouls de la créativité d’ici et s’en inspirer pour son propre travail.

Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois regroupe plus de 1 600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

– 30 –

Photo : ©Fabienne Douce
Source : Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ)

Contact : Marie-Andrée Boivin, chargée de communications
Portable : 514 591-0632 | m-a.boivin@uneq.qc.ca

3 commentaires sur “L’écrivain et poète haïtien Beonard Kervens Monteau en résidence d’écriture à Montréal

  1. Robert Berrouët-Oriol

    Chers amis, collègues et correspondants,

    Bonjour de Montréal. Je suis ravi de partager avec vous la mise à jour de mai 2016 du site littéraire http://www.berrouet-oriol.com. Par cette mise à jour je vous propose les articles suivants (cliquer sur les titres soulignés pour accéder aux textes) :

    1

    Poésie / « La voix unique d’Aimé Césaire », par Jean-Claude Bajeux ; « Saint-John Perse : le poète en exil – Une vie une œuvre », par France culture

    2

    Roman / Sur « Popa Singer » de René Depestre : entretien dans « La danse des mots », par Yvan Amar ; sur « Rue du Faubourg Saint-Denis » de Louis-Philippe Dalembert : « Autogéographie du Faubourg », par Jean-Marie Théodat

    3

    Entretiens / « Conversations sur Haïti avec Césaire » par Christophe Wargny ; « Rodolf Étienne : « Aujourd’hui encore, nous avons affaire à un lectorat créole quasi analphabète… », par Roland Sabra

    4

    « Ideyoloji lang ann Ayiti : ki jan li aji sou òtograf, sou gramè, sou lizaj lang kreyòl », par Hugues Saint-Fort

    5

    « Michaëlle Jean, une « reine nègre » dans la nébuleuse souverainiste du Québec », par Robert Berrouët-Oriol

    6

    Parution / « Langue française : le chagrin et la passion », dans la revue Critiques

    7

    Colloque / « Sur-vivre : regards nouveaux sur l’œuvre de Marie-Célie Agnant »

    8

    Exposition / « Gérald Bloncourt, un demi-siècle de mémoire photographique »

    9

    Concert / « Haïti musique de vie et d’espoir »

    DÉJÀ PARUS

    « Sur la gouvernance éducative de Nesmy Manigat / L’exil programmé de la langue créole dans le système éducatif haïtien », par Robert Berrouët-Oriol

    « Les grands chantiers de la traduction en créole haïtien », par Robert Berrouët-Oriol

    Merci de faire bon accueil à ces textes et merci à tous ceux qui auront à cœur de les partager dans leurs réseaux habituels.

    Bien cordialement,

    Robert Berrouët-Oriol

    Linguiste-terminologue

    Nouvelle adresse courriel : robertberrouet.oriol@icloud.com
    Site Internet : http://www.berrouet-oriol.com

  2. Nadine Magloire

    J’aimerais rencontrer ce jeune écrivain haïtien. Mon adresse courriel: nadine_magloire@yahoo.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>