Mot de la présidente — septembre 2017

Un automne sous le signe de la consultation !

Par Suzanne Aubry, présidente de l’UNEQ

Bien que j’aimais l’école, pendant longtemps, le mot « rentrée » provoquait une sourde angoisse chez moi. La rentrée sonnait la fin des vacances, des lectures passionnantes pendant les belles nuits d’été à la lueur d’une lampe de poche, bercée que j’étais par le chant des grillons ; les baignades interminables dans le lac jusqu’à en avoir les lèvres bleues, les yeux ouverts sur le ciel ; la contemplation des aurores boréales au mois d’août…

© Julien Faugère

Puis arrivaient les préparatifs pour la première journée d’école : réparer l’ourlet de la jupe plissée, repasser le chemisier blanc, cirer les chaussures… Plus tard, enfiler la paire de jeans étendue sur le lit parce qu’elle était trop serrée, assortie de la sempiternelle chemise indienne…

Aujourd’hui, le mot « rentrée » provoque toujours ce vague sentiment d’angoisse, mais c’est davantage lié à l’avalanche de dossiers qui assaillent une présidente en poste depuis seulement quelques mois… Les gouvernements semblent s’être donné le mot pour consulter le milieu des arts et des lettres : le ministère de la Culture et des Communications sur sa nouvelle politique culturelle « Partout la culture », le Conseil des arts de Montréal sur son nouveau plan stratégique, le ministère du Patrimoine sur la révision de la loi sur le droit d’auteur, le même ministère sur l’ALENA…

Or, il est essentiel que l’UNEQ soit présente à chacune de ces instances. Nous devons utiliser ces plateformes pour continuer à défendre les droits socio-économiques des écrivains, exiger un rattrapage important dans le financement de la culture, qui a subi des compressions douloureuses ces dernières années. Il faut continuer à assurer le rayonnement et la pérennité de notre littérature, ici et à l’étranger, et réparer le tort causé à la loi sur le droit d’auteur par l’ancien gouvernement conservateur qui a introduit de multiples exceptions favorisant les utilisateurs au détriment des créateurs.

Bref, l’automne sera chargé !

Deux événements cette semaine

Le mercredi 6 septembre, je représenterai l’UNEQ au forum de consultation mis sur pied par le ministre de la Culture, M. Luc Fortin, afin de le conseiller sur sa nouvelle politique culturelle. L’UNEQ comparaît à 10 h 25. Le public est invité à titre d’observateur. Je vous y convie donc, à l’Auditorium Maxwell-Cummings du Musée des beaux-arts de Montréal (Pavillon Michal et Renata Hornstein, 1379-A, rue Sherbrooke Ouest). Une entrée située en face de l’entrée principale du musée donne accès directement à l’auditorium.

La Journée Lire pour Réussir, organisée par l’UNEQ, se tiendra le vendredi 8 septembre. En invitant des intervenants des milieux de la culture, mais aussi de l’économie, de l’éducation, de la santé et des affaires sociales, nous disposerons d’un tour d’horizon exhaustif sur l’impact de l’analphabétisme au Québec, ce qui ne manquera pas d’enrichir les pistes de solutions que nous serons appelés à dessiner au cours des ateliers. Il n’est pas trop tard pour vous inscrire !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>