Marie-Paule Grimaldi et David Homel obtiennent une résidence d’écriture en bibliothèque

Montréal, 1er octobre 2018 — La poète et essayiste Marie-Paule Grimaldi ainsi que le romancier et traducteur David Homel ont remporté le 28 septembre dernier une bourse d’écriture, respectivement dans les bibliothèques de Frontenac (arrondissement Ville-Marie) et Saul-Bellow (arrondissement de Lachine), de la mi-octobre 2018 à la mi-avril 2019.

Chaque lauréat recevra une bourse de 15 000 $, soit 10 000 $ du Conseil des arts de Montréal (CAM) et 5 000 $ de la bibliothèque-hôte. Les écrivains partageront leur temps entre leur travail de création et un projet de médiation culturelle s’adressant aux citoyens de la bibliothèque municipale où ils s’installeront durant six mois.

Le jury décerne également une mention spéciale aux candidates Julie Hétu et Leticia Torgo.

Marie-Paule Grimaldi
(photo : Michel Donais)

Pour la troisième année consécutive, ces résidences d’écriture en bibliothèque ont été mises sur pied grâce à un partenariat entre le CAM et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), en collaboration avec les Bibliothèques de Montréal. L’objectif de ces résidences est de familiariser le public avec le travail de l’écrivain et de permettre à un écrivain montréalais de réaliser un projet artistique de concert avec la communauté de la bibliothèque participante tout en poursuivant son propre travail de création.

Marie-Paule Grimaldi

Le jury a retenu la candidature de Marie-Paule Grimaldi pour son projet d’ateliers d’écriture « hors les murs », inclusif et de proximité, qui sera couronné par un spectacle de lectures de textes. Le projet d’écriture personnel de l’écrivaine a également retenu l’attention pour son originalité et sa richesse.

David Homel
(photo : John Reeves)

David Homel

Le projet de médiation culturelle de l’écrivain, trilingue (français, anglais et espagnol), valorise les techniques d’écriture du récit de voyage et de l’autobiographie. David Homel se montre sensible aux nouvelles réalités sociales de l’arrondissement de Lachine et s’appuie sur une longue expérience auprès du public, tant les écoliers que les adultes.

Le jury

Le jury de ce programme de résidences en bibliothèque était constitué de Marie Eve Lima, chef de section de la Bibliothèque Frontenac, de Souad Ourahma, bibliothécaire de la Bibliothèque Saul-Bellow, d’Yvon Lachance, libraire et membre du Comité d’évaluation littérature du CAM, ainsi que de l’écrivaine Jeanne Painchaud, représentante de l’UNEQ et lauréate d’une résidence en bibliothèque en 2017.

L’UNEQ, qui a coordonné l’appel de candidatures, a reçu 31 dossiers. L’UNEQ et ses partenaires tiennent à remercier tous les écrivains qui ont pris la peine de soumettre leur candidature pour une résidence en bibliothèque.

À propos du Conseil des arts de Montréal

Partenaire dynamique de la création artistique professionnelle montréalaise, le Conseil des arts de Montréal repère, accompagne, soutient et reconnaît l’excellence dans la création, la production et la diffusion artistiques. Il encourage l’ouverture, la découverte et l’audace au cœur du paysage artistique montréalais par ses actions. Depuis 1956, le Conseil des arts de Montréal contribue par ses actions structurantes au développement de « Montréal, métropole culturelle ».

À propos de l’UNEQ

Depuis plus de 40 ans, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois regroupe des poètes, des romanciers, des auteurs dramatiques, des essayistes, des auteurs pour jeunes publics et des auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ, qui représente actuellement plus de 1 600 auteurs, travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

— 30 —

Source : Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ)
Contact : Jean-Sébastien Marsan, adjoint à la direction générale et directeur des communications, 514 849-8540 poste 225 | jsmarsan@uneq.qc.ca

2 commentaires sur “Marie-Paule Grimaldi et David Homel obtiennent une résidence d’écriture en bibliothèque

  1. Nadine Magloire

    15 000 $ pour six mois. C’est pas mal. Que feront exactement ces deux écrivains en ce qui concernent les usagers de ces bibliothèques ? David Homel est bien connu. J’ai lu presque tous ses livres. Mais qui est Marie-Paule Grimaldi ? C’est la première fois que je vois son nom.

  2. UNEQ

    Bonjour Mme Magloire.

    « Que feront exactement ces deux écrivains en ce qui concernent les usagers de ces bibliothèques ? » Chaque lauréat a élaboré un projet de médiation culturelle destiné aux usagers des bibliothèques, projets qui sont résumés dans le communiqué ci-dessus. Pour en savoir plus, vous pouvez communiquer avez les bibliothèques concernées, les résidences se déroulent jusqu’en avril 2019.

    « Mais qui est Marie-Paule Grimaldi ? C’est la première fois que je vois son nom. » Nous vous invitons à consulter le site web de Marie-Paule Grimaldi : http://www.mapgri.com. Vous y trouverez un résumé biographique, la liste de ses publications, des informations sur ses spectacles, performances et événements, etc.

    Cordialement,
    l’UNEQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>