La première Nuit de la lecture au Québec couronnée de succès

Montréal, 21 janvier 2019 — La première Nuit de la lecture au Québec, qui s’est déroulée à la Maison des écrivains le 19 janvier dernier, a fait salle comble de 18 h à 23 h. Les cinq séances de lectures, gratuites et pour tous les publics, ont totalisé plus de 200 spectateurs.

De 18 h à 19 h, les écrivains Simon Boulerice et Élise Gravel ont lu leurs propres albums jeunesse Le pelleteur de nuages, La gardienne du musée et La tribu qui pue devant des dizaines d’enfants et leurs parents réunis dans le chaleureux Salon Émile-Nelligan de la Maison des écrivains. Puis la comédienne Florence Longpré a lu, de 19 h à 20 h, les premiers chapitres du tome 9 du Journal d’Aurélie Laflamme — Voler de ses propres ailes de l’écrivaine India Desjardins, pour un public très attentif.

Le volet adulte de la soirée a commencé à 20 h avec des extraits des premiers tomes des sagas historiques Fanette de Suzanne Aubry et Les Héritiers du fleuve de Louise Tremblay D’Essiambre, lus par la comédienne Pascale Montpetit. Le public a pu rencontrer Louise Tremblay D’Essiambre à la Maison des écrivains.

De 21 h à 22 h, changement d’ambiance : Patrick Senécal a lu des extraits de son roman d’horreur Il y aura des morts, prestation très appréciée par ses fans.

Clou de la soirée, Pascale Montpetit et le comédien Christian Laporte ont lu deux textes de Véronique Marcotte et de Patrick Senécal tirées du recueil de nouvelles érotiques Nu. Les deux auteurs étaient présents pour échanger avec le public.

Célébrer le livre et la lecture

Depuis trois ans, en France, le ministère de la Culture invite les librairies, bibliothèques et autres lieux culturels à ouvrir leurs portes le troisième samedi de janvier, à la nuit tombée, pour offrir des animations gratuites sur le livre et la lecture. Le 19 janvier 2019, la Nuit de la lecture a attiré environ 450 000 personnes dans l’Hexagone, un record de fréquentation (en 2018, la Nuit de la lecture en France a réuni environ 360 000 personnes).

En organisant la première Nuit de la lecture au Québec, la Fondation Lire pour réussir et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) ont lancé un mouvement qui fera boule de neige. Le troisième samedi de janvier 2020 verra sans doute des dizaines de bibliothèques, librairies et autres lieux littéraires offrir des activités gratuites qui (re)donneront au public québécois le goût de lire.

La première Nuit de la lecture au Québec a bénéficié du soutien du ministère de la Culture et des Communications du Québec, du réseau Coopsco et de la Caisse de la Culture Desjardins.

⇒ Pour d’autres photos et des vidéos de la Nuit de la lecture à la Maison des écrivains, cliquez ici.

À propos de la Fondation Lire pour réussir

Cet organisme philanthropique a pour mission de contribuer à augmenter le niveau de compétences en littératie des adolescents et des adultes au Québec, de participer à la lutte contre le décrochage scolaire, d’encourager l’esprit critique et le dialogue, sans oublier la promotion de la littérature québécoise. Pour en savoir plus : lire-reussir.org.

À propos de l’UNEQ

Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois regroupe près de 1 600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

— 30 —

Source : Fondation Lire pour réussir

Contact : Jean-Sébastien Marsan et Hélène Gadé, 514 849-8540 poste 225 | communication@lire-reussir.org
 

2 commentaires sur “La première Nuit de la lecture au Québec couronnée de succès

  1. Daniel Saint-Germain

    J’aimerais organiser une Nuit de la lecture en Abitibi (Val-d’Or). Où puis-je obtenir des renseignements à propos des procédures du déroulement d’une telle activité?

    • UNEQ

      Bonjour M. Saint-Germain,

      En organisant la première Nuit de la lecture au Québec le 19 janvier dernier, la Fondation Lire pour réussir et l’UNEQ ont créé un précédent. Nous souhaitons que chaque année, le troisième samedi de janvier, des dizaines de librairies, bibliothèques et lieux culturels offrent des activités gratuites pour célébrer le livre et la lecture.

      Nous conservons précieusement votre courriel. Lorsque l’organisation de la prochaine Nuit de la lecture se mettra en branle (à l’automne 2019, selon toute vraisemblance), nous vous recontacterons.

      Au plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>