Mot de la présidente — octobre 2020

Chères membres, chers membres,

L’année 2020 sera marquée à tout jamais par l’irruption d’une terrible pandémie qui, en quelque six mois, a profondément bouleversé nos existences, fragilisé encore davantage le milieu culturel et la situation socio-économique des écrivaines et des écrivains, déjà précaire.

© Julien Faugère

L’année 2020 a vu également apparaître une vague de dénonciations d’agressions sexuelles et d’abus de toutes sortes dans le monde littéraire dénoncés par plus de 400 autrices et personnes appartenant à des minorités de genre dans une lettre ouverte diffusée le 15 juillet dernier. L’UNEQ a reçu depuis de nombreux témoignages d’écrivaines et d’écrivains qui subissent, ou ont subi discriminations, intimidations ou relations toxiques dans leur milieu professionnel.

L’année 2020 aura mis crûment en lumière l’absence totale de filet social et de justice réparatrice pour les écrivain.e.s, mais aussi le déséquilibre de plus en plus profond du rapport de force entre nous et les éditeurs, producteurs ou diffuseurs.

L’année 2020 aura mis en évidence l’omerta qui sévit dans notre milieu, par peur des représailles, par peur d’être inscrit.e sur une liste noire, par peur de ne plus travailler ou d’être pointé.e du doigt.

Cette situation ne peut plus durer ! Il est grand temps de changer complètement de paradigme et d’instaurer un véritable dialogue social.

Nous, les écrivaines et les écrivains, devons écrire un nouveau chapitre à cette année 2020 calamiteuse. Nous devons instaurer un véritable dialogue social dans le milieu littéraire, de nouvelles valeurs, de nouvelles règles, des relations de travail réinventées et encadrées.

À l’UNEQ, nous sommes prêtes et prêts à agir, à nous regrouper, à unir nos voix pour construire un après qui nous permette d’exercer notre métier dans un environnement respectueux et sécuritaire.

Aujourd’hui, en tant que présidente de l’UNEQ, je vous convie à une grande réunion publique des écrivaines et écrivains québécois, membres ou non de l’Union, sur la plateforme Zoom, le 19 octobre prochain à 17 h. Notre directeur général Laurent Dubois et moi-même vous présenterons les grandes lignes de notre plan d’action pour les prochaines semaines et les décisions importantes que le conseil d’administration a prises afin de lancer une campagne mobilisatrice sur ces enjeux essentiels. Je rêve d’y retrouver le plus grand nombre d’entre vous. Merci de vous y inscrire par courriel à l’adresse ecrivez@uneq.qc.ca (en indiquant votre prénom et nom).

Nous sommes à la croisée des chemins. Unissons nos voix pour changer les choses durablement.

Votre présidente, plus déterminée que jamais,
Suzanne Aubry

 

  1. Diane Gaudet Bergeron

    Ça m’intéresse. Je boucle mon agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>