L’UNEQ réclame plus de transparence dans la cause Desputeaux c. Éditions Chouette

Montréal, le 22 septembre 2015 – L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) appuie la demande du Regroupement des artistes en arts visuels auprès des Éditions Chouette et de Christine L’Heureux de rendre public le contenu de l’entente confidentielle intervenue hors Cour supérieure en 2005 entre Hélène Desputeaux, les Éditions Chouette et Christine L’Heureux.

« Ce serait le moyen le plus efficace de mettre un terme aux rumeurs publiques sur ce qui a été conclu entre les deux parties, rumeurs qui, par ailleurs, risquent de nuire à la réputation des personnes en cause et de diviser inutilement des associations artistiques qui poursuivent fondamentalement les mêmes objectifs de défense des artistes et des écrivains », estime la présidente de l’UNEQ, Danièle Simpson.

Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 1600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

 

-30-

Source : Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ)
e.bergeron@uneq.qc.ca | 514.849.8540 poste 226

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>