Remaniement ministeriel – L’UNEQ invite le gouvernement à mettre la culture au cœur de son projet éducatif

 

Montréal, le 29 janvier 2016 – L’Union des écrivaines et des écrivains québécois félicite les membres du nouveau cabinet des ministres et notamment Pierre Moreau, nommé au poste de ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, un mandat de premier plan au sein du gouvernement. L’UNEQ souhaite par ailleurs que le nouveau ministre fasse aux arts et lettres une place centrale dans son projet éducatif et redonne à l’éducation un rôle qui dépasse les seuls besoins des entreprises.

L’accès à la culture et aux livres doit constituer une priorité du réseau scolaire. L’UNEQ est d’avis que les acquisitions de livres dans les bibliothèques scolaires nécessitent un investissement soutenu et une reddition de comptes plus rigoureuse afin que les enfants de toutes les régions du Québec développent une pratique assidue de la lecture, notamment des écrivains québécois. Aussi, le programme « La culture à l’école », qui permet aux élèves de rencontrer des artistes, dont des écrivains, doit être maintenu et même bonifié.

« Le premier ministre Philippe Couillard semblait hier matin annoncer la fin des mesures de rigueur budgétaire. L’UNEQ souhaite donc un réinvestissement important dans l’éducation, un secteur que le premier ministre qualifie lui-même de pierre angulaire des priorités gouvernementales », souligne la présidente de l’UNEQ Danièle Simpson.

De plus, l’UNEQ salue la nomination de Dominique Anglade au poste de ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et aussi de ministre responsable de la Stratégie numérique. « Ce nouveau mandat ministériel nous donne l’occasion de souligner combien, à l’heure du numérique, l’apport des créateurs doit être reconnu et valorisé », déclare Danièle Simpson.

Le premier ministre Philippe Couillard soulignait, en concluant son intervention au Salon rouge hier, l’importance de ce qui n’est pas quantifié dans le produit intérieur brut, de ce qui fait la beauté de notre société. L’UNEQ l’invite à prendre soin de ceux qui en sont les artisans.

Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 1600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

 

-30-

 

Source : Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ)
Contact : Marie-Andrée Boivin, chargée de communications
Bureau : 514 845-8940 p. 227 | portable 514 591-0632 | m-a.boivin@uneq.qc.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ceci HTML tags et attributs

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>